Droit et prostitution du XVIIe siècle à nos jours : interactions entre pouvoir national et local : étude à partir des Archives départementales des Bouches-du-Rhône

par Samantha Pratali

Thèse de doctorat en Histoire du droit

Sous la direction de Jean-Philippe Agresti.

Le président du jury était Muriel Giacopelli.

Le jury était composé de Muriel Giacopelli, Virginie Lemmonier-Lesage, Marc Ortolani.

Les rapporteurs étaient Virginie Lemmonier-Lesage, Marc Ortolani.


  • Résumé

    Cette étude en histoire du droit retrace l’évolution des régimes juridiques de la prostitution de 1684 à 2016 et leur application au niveau local : d’abord en Provence puis dans le département des Bouches-du-Rhône. L’approche diachronique révèle que l’attention portée à la prostitution durant cette période est celle d’un problème finalement toujours posé, dans ses fondements, de la même manière à savoir que la prostitution est un mal, voire un fléau, auquel il faut apporter des réponses politiques et juridiques, morales, sanitaires ou sociales. Malgré cette continuité historique, l’émergence de théories de protection de la personne humaine à la fin du XIXe siècle supplante la traditionnelle protection de l’ordre public entraînant alors une modification de croyance à l’égard de la prostitution. Pour autant, peu importe qu’il s’agisse de la politique prohibitionniste d’Ancien Régime, réglementariste du XIXe siècle ou abolitionniste du XXe, malgré différentes fluctuations, la répression, la régulation, et la protection des prostituées se jouent à l’échelle locale. L’analyse des rapports existants entre l’État et les pouvoirs locaux révèle une autonomie des Bouches-du-Rhône par une résistance aux décisions politiques nationales et internationales durant la IIIe république. Mais faire l’histoire juridique de la prostitution, ce n’est pas seulement s’intéresser aux discours et normes produits par le pouvoir. La thèse tente en dernier lieu d’étudier les prostituées comme sujet de droit et d’accorder une place aux revendications politiques, juridiques et sociales de ce groupe d’individus et leur réception par les organes de pouvoir tant politique, législatif que judiciaire

  • Titre traduit

    Law and prostitution from the 17th century to the present day : interactions between national an local power : studies from the Departemental Archives of Bouches-du-Rhône


  • Résumé

    This research in legal history presents the evolution of the legal status of prostitution from 1684 to 2016 and their application at a local level: first in Provence, then in the department of Bouches-du-Rhône. This diachronic approach reveals that the attention paid to prostitution during this period is that of a problem whose foundations are ultimately always questioned in the same fashion, that is to say that prostitution is regarded as an evil, or a scourge, which must be solved through political and legal, moral, health or social responses. Despite this historical continuity, the emergence of human being protection theories at the end of the 19th century superseded the traditional protection of public order, thus leading to a change of belief with regard to prostitution. However, whether one considers the prohibitionist policy of the Ancien Régime, the regulatory policy of the 19th century or the abolitionist policy of the 20th century, and despite various fluctuations, the repression, regulation, and protection of prostitutes are played out on a local scale. The analysis of the existing relationships between the State and local authorities reveals an autonomy of the Bouches-du-Rhône through a resistance to the national and international political decisions of the Third Republic. However, retracing the legal history of prostitution does not only consists in taking an interest in the discourses and norms produced by the authorities. The thesis ultimately attempts to study prostitutes as a subject of law and to provide space for the political, legal and social demands of this group of individuals and their reception by the organs of political, legislative and judicial power

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.