Thèse soutenue

Rôle des voies de signalisation dans la spécification des destins cellulaires chez l’embryon précoce de souris

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nicolas Porchet
Direction : Jérôme Collignon
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie. Développement
Date : Soutenance le 20/12/2019
Etablissement(s) : Université Paris Cité
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris ; 2014-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut Jacques Monod (Paris ; 1997-....)
Jury : Président / Présidente : Michel Cohen-Tannoudji
Examinateurs / Examinatrices : Jérôme Collignon, Michel Cohen-Tannoudji, Claire Chazaud, Alice Jouneau, Jérôme François Nicolas Artus
Rapporteurs / Rapporteuses : Claire Chazaud, Alice Jouneau

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Lors du développement précoce de l’embryon de souris, divers évènements de spécification des destins cellulaires induisent la formation du blastocyste pré-implantatoire. Ces évènements sont majoritairement contrôlés par l’action de voies de signalisation activées via la fixation de molécules signal à la membrane de la cellule. L’activité de ces voies de signalisation permet la régulation de la transcription de gènes cible responsable de l’acquisition d’une identité cellulaire et de son arrangement sous forme de tissu. Ici je m’intéresse aux rôles des voies ACTIVINE/NODAL et βCATENIN dans la spécification de ces identités cellulaires lors de la formation du blastocyste de souris.