Thèse soutenue

Rôle d'EpCAM sur l'activité du réseau d'actomyosine et impact sur le maintien de l'organisation épithéliale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Cécile Gaston
Direction : Delphine Delacour
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de la vie et de la santé. Biologie cellulaire
Date : Soutenance le 18/09/2019
Etablissement(s) : Université Paris Cité
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Bio Sorbonne Paris Cité (Paris ; 2014-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut Jacques Monod / IJM (UMR_7592)
Jury : Président / Présidente : Arnaud Echard
Examinateurs / Examinatrices : Delphine Delacour, Arnaud Echard, Anne Blangy, Julie Plastino, Eva Faurobert
Rapporteurs / Rapporteuses : Arnaud Echard, Anne Blangy

Résumé

FR  |  
EN

L’intégrité des épithéliums dépend du contrôle de l’organisation et de l’activité du cytosquelette d’actomyosine afin de maintenir la forme et l’adhérence des cellules en homéostasie, mais aussi en situation de stress. L’actomyosine est régulée par de nombreuses voies de signalisation agissant sur la dynamique de l’actine et/ou l’activité de la myosine, l’une d’entre elles résultant de l’activation de la petite GTPase RhoA. EpCAM (Epithelial Cell Adhesion Molecule) a tout d’abord été décrite comme une molécule d’adhérence calcium-indépendante, spécifique des épithéliums, mais des analyses récentes mettent en doute cette fonction. Dans ce manuscrit, je décris la participation d’EpCAM à la régulation de la contractilité dans les épithéliums, et son importance pour le maintien de la polarité cellulaire. Dans une première étude, nous démontrons qu’EpCAM est nécessaire pour la distribution et l’activité correcte de la myosine II, afin de contrôler l’intégrité des jonctions et le maintien de la polarité apico-basale dans une monocouche épithéliale. La perte d’EpCAM induit une perte de polarité atypique, aux effets dévastateurs sur l’intégrité de l’épithélium, et qui empire en présence d’un stress mécanique. Dans un deuxième article, nous présentons l’effet de la perte d’EpCAM sur la capacité d’adhérence au substrat et de migration des cellules. Nous avons démontré qu’EpCAM est impliquée dans le recyclage de RhoA activé, permettant la bonne organisation de l’actomyosine pour la mise en place d’une polarité avant-arrière. De manière surprenante, nos expériences indiquent que l’effet d’EpCAM est indépendant de la présence de contacts cellulaires. Nous proposons donc que la fonction d’EpCAM soit révisée en tant que régulateur de la contractilité cellulaire. Ces résultats mettent en lumière l’importance de la régulation spatio-temporelle de RhoA pour la contractilité et les effets de celle-ci sur l’intégrité épithéliale