Gestion des risques médicamenteux dans des contextes spécifiques : typologie et épidémiologie

par Anne-Laure Clairet

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Samuel Limat et de Virginie Nerich.

Soutenue le 20-12-2019

à Bourgogne Franche-Comté , dans le cadre de École doctorale Environnements, Santé (Dijon ; Besançon ; 2012-....) , en partenariat avec Interactions hôte-greffon-tumeur- ingénierie cellulaire et génique - UFC / HOTE GREFFON (laboratoire) et de Université de Franche-Comté (Site de préparation) .

Le président du jury était Béatrice Demoré.

Le jury était composé de Samuel Limat, Virginie Nerich, Béatrice Demoré, Pierrick Bedouch, Jean-Louis Cazin, Gaël Piton.

Les rapporteurs étaient Pierrick Bedouch, Jean-Louis Cazin.


  • Résumé

    La prise en charge médicamenteuse d’un patient est un processus pluridisciplinaire constitué de plusieurs étapes. Celles-ci sont communément appelées circuit du médicament. Elles regroupent les étapes de : prescription, dispensation, administration. La sécurisation du circuit du médicament est indispensable afin de maîtriser le risque iatrogène. La survenue d’évènements indésirables en lien avec l’utilisation des médicaments est appelée iatrogénie médicamenteuse. En France, toutes causes confondues, près de 6,2 événements indésirables graves surviennent pour 1000 jours d’hospitalisation (9,2 en chirurgie et 4,7 en médecine), soit environ un événement indésirable grave tous les cinq jours dans un service de 30 lits. Les erreurs médicamenteuses seraient estimées à près de 60 000 à 130 000 par an, dont près de la moitié seraient évitables.La pharmacie clinique est une discipline de santé centrée sur le patient dont l’exercice a pour objectif d’optimiser la prise en charge thérapeutique, à chaque étape du parcours de soins. Pour cela, les actes de pharmacie clinique contribuent à la sécurisation, la pertinence et à l’efficience du recours aux produits de santé.Les objectifs de cette thèse sont de décrire le rôle du pharmacien dans la prévention et la gestion des erreurs médicamenteuses à travers l’exemple de 2 parcours de soins singuliers et une prise en charge d’un patient dans un contexte de soins particulier :- le parcours de soins du patient initiant un traitement anticancéreux par voie orale ;- le parcours de soins du sujet âgé :o le rôle du pharmacien hospitalier dans la prise en charge et la continuité des soins du sujet âgé lors d’une hospitalisation aiguë en service court de gériatrie ;o la formation des pharmaciens d’officine à la réalisation des bilans de médication en milieu ambulatoire et un retour d’expérience sur leur mise en place ;- l’hospitalisation d’un patient en service de réanimation.Ce travail permet la synthèse de 3 exemples liés à la complexité de la prise en charge des patients au sein des parcours de soins ou dans des contextes de soins particuliers :- La prise en charge aiguë d’un patient avec une maladie chronique dans un service de réanimation médicale ;- La prise en charge chronique d’un patient d’oncologie médicale lors de l’initiation d’un traitement anticancéreux par voie orale ;- La prise en charge hospitalière et ambulatoire d’un sujet âgé polymédiqué.Les risques liés aux médicaments sont différents selon le type de prise en charge. Ainsi, le principal risque identifié lors d’une première prescription d’un anticancéreux par voie orale est l’automédication du patient. En réanimation, le pharmacien doit être expert afin de pouvoir répondre à certaines problématiques non vues dans d’autres services conventionnels. De nouvelles missions sont confiées aux pharmaciens d’officine, notamment dans le parcours de soins du sujet âgé.Face à ces nouvelles missions du pharmacien d’officine et au vu de l’expertise demandée à un pharmacien dans des services de soins spécialisés (oncologie, réanimation par exemple), il est nécessaire de faire évoluer certains enseignements universitaires.

  • Titre traduit

    Medication risk management in specific contexts : typology and epidemiology


  • Résumé

    The medical management of a patient is a multidisciplinary process consisting of several stages: prescription, dispensation, administration. Securing the medical management of a patient is essential to control the iatrogenic risk. In France, for all causes, nearly 6.2 serious adverse events occur per 1000 days of hospitalization (9.2 in surgery and 4.7 in medicine), or about one serious adverse event every five days in a hospital ward with 30 beds. Medication errors would be estimated at nearly 60,000 to 130,000 per year, nearly half of which would be preventable.Clinical pharmacy is a health discipline focused on the patient whose exercise aims to optimize the therapeutic management at each stage of the care pathway. For this, clinical pharmacy acts contribute to the security, relevance and efficiency of the use of health products.The objectives of this thesis are to describe the pharmacist's role in the prevention and management of medication errors through the example of two unique care pathways and the management of a patient in a particular care context:- the care pathway of the patient initiating oral anticancer treatment;- the path of care of the elderly subject:o the role of the hospital pharmacist in the care and continuity of the elderly patient's care during acute hospitalization in a geriatric ward;o the training of community pharmacists in the preparation of outpatient medication reports and feedback on their implementation;- the hospitalization of a patient in intensive care unit.This work allows the synthesis of 3 examples related to the complexity of the care of the patients within the care pathways or in particular care contexts:- Acute management of a patient with chronic illness in a medical resuscitation department;- Chronic management of a medical oncology patient during the initiation of oral anticancer treatment;- The hospital and outpatient care of a polyp old patient.Drug risks differ according the type of treatment. Thus, the main risk identified during a first prescription of an oral anticancer drug is the self-medication of the patient. In intensive care, the pharmacist must be expert in order to be able to answer certain problems not seen in other conventional wards. New missions are entrusted to community pharmacists, especially in the care of the elderly.Faced with these new missions of the pharmacist and in view of the expertise required of a pharmacist in specialized care services (oncology, Intensive care unit for example), it is necessary to evolve some university education.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Gestion des risques médicamenteux dans des contextes spécifiques : typologie et épidémiologie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Gestion des risques médicamenteux dans des contextes spécifiques : typologie et épidémiologie
  • Détails : 1 vol (196 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. (réf.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.