Thèse soutenue

Détection des ARNs viraux par Dicer-2 chez la drosophile

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Loic Talide
Direction : Carine Meignin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie
Date : Soutenance le 22/10/2019
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des Sciences de la vie et de la santé (Strasbourg ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Modèles Insectes de l'Immunité Innée (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Andreas Pichlmair
Examinateurs / Examinatrices : Carine Meignin, Andreas Pichlmair, Martine Simonelig, Todd Blevins, Peter Sarkies
Rapporteurs / Rapporteuses : Andreas Pichlmair, Martine Simonelig

Résumé

FR  |  
EN

Je me suis intéressé au système de défense anti-viral majeur de Drosophila melanogaster qui est la voie du RNA silencing (siRNA). A ce jour, le seul senseur d’acide nucléique viral et activateur de la voie siRNA est Dicer-2. Ainsi, le travail que j’ai effectué́ a permis d’apporter de nouvelles informations concernant la détection des ARNs viraux par Dicer-2. L’utilisation de méthodes de séquençage à haut débit (HTS) des petits ARNs dans des cellules S2 infectées par le Drosophila C Virus (DCV) à des temps précoces m’a permis de proposer un point d’entrée précis et interne de Dicer-2 sur l’ARN double brin de ce dicistrovirus. La validation de ce point faible dans la défense du virus a été effectuée en réalisant un HTS des petits ARNs dans des mouches de différents génotypes infectées avec DCV. J’ai ensuite caractérisé plus en profondeur cette région du génome virale en déterminant tout d’abord sa structure 2D puis sa sensibilité à des clivages médiés par des extraits embryonnaires de mouches. Finalement, l’utilisation de différents variants de Dicer-2 présentant des mutations du domaine DRA m’a permis de proposer un nouveau mécanisme de fonctionnement de cette protéine.