Thèse soutenue

L'ouverture du droit aux sciences sociales : contribution à l'étude du droit savant américain contemporain

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Yannick Ganne
Direction : Éric Maulin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit public
Date : Soutenance le 05/07/2019
Etablissement(s) : Strasbourg
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des Sciences juridiques (Strasbourg ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut de recherches Carré de Malberg (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Frédéric Audren
Examinateurs / Examinatrices : Robin Stryker
Rapporteurs / Rapporteuses : Véronique Champeil-Desplats, Wanda Mastor

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Aux États-Unis, les frontières entre le droit et les autres champs du savoir sont plus souples qu’en France. La vitalité des mouvements interdisciplinaires en témoigne (Empirical Legal Studies, Law & Economics, Law & Society, New Legal Realism). Cette étude interroge l’ouverture du droit savant américain aux méthodes et techniques des sciences sociales (économie, science politique, sociologie, etc.). Cette recherche s’intéresse, plus précisément, à l’institutionnalisation du phénomène d’ouverture et démontre que sa pérennisation s’opère en trois temps : par la légitimation, l’enracinement et la diffusion des sciences sociales en droit. À travers l’étude du phénomène d’ouverture, c’est la structure particulière du droit savant américain que cette thèse révèle. L’ouverture, d’abord transgressive, a pu bénéficier des caractéristiques intellectuelles et institutionnelles favorables du champ pour croître progressivement et se normaliser.