Claudel poète-ambassadeur : les regards de Paul Claudel sur le Japon (1921-1927)

par Ryo Gakutani

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Didier Alexandre.

Soutenue le 19-12-2019

à Sorbonne université , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Millet-Gérard.

Les rapporteurs étaient Pascal Lécroart, Claude-Pierre Perez.


  • Résumé

    Notre thèse se consacre aux regards de Paul Claudel (1868-1955) sur le Japon. Pendant son séjour d’ambassade au Japon de 1921 à 1927, il est en maturation autant comme diplomate que comme écrivain. Dans la première partie, nous analysons les dossiers diplomatiques de Claudel. Comme diplomate, il tâche d’observer le monde contemporain d’un point de vue stratégique pour apporter une large contribution au rapprochement franco-japonais. Pour la mise en place d’un système permanent de la représentation des intérêts français en Extrême-Orient, l’ambassadeur exige du Japon une modernisation à la fois politique, économique et intellectuelle, et ne l’admet aucun repli sur soi. Cela contraste avec son attitude respectueuse à l’égard de la « civilisation de type archaïque » du Japon en tant que telle. Quand il s’agit de ses intérêts pour la culture japonaise, Claudel revalorise la longue tradition maintenue dans ce pays asiatique. Ce sont les aspects religieux du Japon qui ont touché particulièrement notre poète, lesquels sont profondément liés aux sentiments du peuple japonais, représentés dans l’art et la littérature. Dans la deuxième partie, en nous appuyant sur son journal, sa correspondance et ses textes sur la culture japonaise, nous montrons comment la tradition religieuse et culturelle du Japon est interprétée par Claudel et elle inspire la création littéraire de notre poète.

  • Titre traduit

    Claudel poet–ambassador : Paul Claudel's views on Japan (1921–1927)


  • Résumé

    In this paper, Paul Claudel’s (1868–1955) views on Japan are examined. During his embassy stay in Japan from 1921 to 1927, he matured as a diplomat as well as a writer. In the first part of this paper, Claudel's diplomatic files are analyzed. As a diplomat, he set sail to observe the contemporary world from a strategic perspective in order to broadly contribute to the French–Japanese rapprochement. For the establishment of a permanent system of representation of French interests in the Far East, the ambassador demanded the simultaneous political, economic, and intellectual modernization from Japan and did not admit any isolation. This was in contrast with his respectful attitude toward Japan's archaic civilization. In relation to his interests in Japanese culture, Claudel revaluated the long tradition maintained in this Asian country. The religious aspects of Japan particularly affected Claudel. These aspects were deeply linked to the feelings of the Japanese people, and were represented in art and literature. In the second part of the paper, based on his diary, correspondence, and texts on Japanese culture, it is revealed how the religious and cultural traditions of Japan are interpreted by Claudel and how that inspired his literary creations.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.