Thèse soutenue

La grammaire de DO et ses emplois dans l'anaphore verbale

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kimberly Oger
Direction : Wilfrid Rotgé
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Linguistique
Date : Soutenance le 06/12/2019
Etablissement(s) : Sorbonne université
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Concepts et langages (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre de linguistique en Sorbonne (Paris ; 2014-....)
Jury : Président / Présidente : Laure Gardelle
Examinateurs / Examinatrices : Graham Ranger, Saghie Sharifzadeh
Rapporteurs / Rapporteuses : Laure Gardelle, Philip H. Miller

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse propose une étude transversale des principales réalisations de DO dans l'anaphore verbale en anglais, à savoir : do this/that/it, do so, ellipse post-auxiliaire (EPA) et DO britannique. Chaque anaphorique fait l'objet d'une étude approfondie fondée sur un échantillon de plusieurs centaines d'occurrences authentiques prélevées dans le BNC et le COCA, ainsi que le corpus de Bos & Spenader (2011). Plusieurs variables sont analysées, notamment le registre, la nature grammaticale de DO, les propriétés sémantiques et syntaxiques du déclencheur d'antécédent, l’identité de sujet et d'état de choses, les alternances de polarité, de modalité, d'aspect, de temps et de voix ainsi que la présence éventuelle d'adjoints contrastifs ou non contrastifs.Une attention particulière est portée au DO britannique, c'est-à-dire l'emploi de formes non finies de DO anaphorique essentiellement limité au registre conversationnel de l'anglais britannique, qui n'a jamais fait l'objet d'une étude empirique auparavant. A partir d’un échantillon de 483 occurrences prélevées dans la composante orale du BNC et vérifiées systématiquement à l'écoute, cette étude met en lumière certaines caractéristiques socio-culturelles et situationnelles qui favorisent son utilisation, en plus de ses propriétés linguistiques et discursives. Ainsi, cette étude aboutit à la conclusion que le DO britannique constitue une réalisation particulière de l'EPA, qui met en œuvre des formes non finies du DO auxiliaire.