Les expériences d'aliénation au travail spécifiques au capitalisme néolibéral : le cas d'une usine en Turquie

par Nial Tekin

Thèse de doctorat en Sociologie, démographie

Sous la direction de Jean-Pierre Durand et de Emmanuel Renault.

Soutenue le 14-11-2019

à l'Université Paris-Saclay (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-2020) , en partenariat avec Centre Pierre Naville (Evry) (laboratoire) et de Université d'Évry-Val-d'Essonne (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Sylvie Monchatre.

Le jury était composé de Jean-Pierre Durand, Sylvie Monchatre, Lionel Jacquot, Fabienne Hanique, Dominique Glaymann, Olivier Voirol.

Les rapporteurs étaient Lionel Jacquot, Fabienne Hanique.


  • Résumé

    Nous défendons l'idée qu'à l'époque actuelle où l'on n'a jamais autant parlé des relations humaines, où l'entreprise demande une implication de l'être humain dans son entièreté, où les mots d'ordre sont l'autonomie, le savoir-être, et la responsabilisation des individus (tant au travail que dans le rapport salarial), les sources de l'aliénation se trouvent alors renouvelées. Dans ce cadre, notre recherche s'appuie sur des données issues d'entretiens semi-directifs et d'observations in situ dans une entreprise européenne installée en Turquie, dans le secteur de l'industrie automobile. Par le biais d'une analyse du mode de production en flux tendu, de l'organisation du travail en teamwork, des politiques managériales au sein de l'usine ainsi que de la nature du rapport salarial au sein du pays, nous interprétons la modernisation et la transformation du travail, ainsi que ses effets sur les dimensions subjectives et sociales du travail ouvrier.

  • Titre traduit

    Forms of alienation at work specific to neoliberal capitalism : the case of a factory in Turkey


  • Résumé

    We defend the idea that in the current era in which human relations have never been talked about so much, in which the company demands the involvement of the entire human being, in which the watchwords are autonomy, know-how and individual responsibility (both at work and in the salary relationship), the sources of alienation are then renewed.In this context, our research is based on data from semi-directive interviews and in situ observations in a European company based in Turkey, in the automotive industry. Through an analysis of the just-in-time production mode, the organization of work in teamwork, managerial policies within the factory as well as the nature of the wage relationship within the country, we interpret the modernization and transformation of work, as well as its effects on the subjective and special dimensions worker's work.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Les expériences d'aliénation au travail spécifiques au capitalisme néolibéral : le cas d'une usine en Turquie


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Les expériences d'aliénation au travail spécifiques au capitalisme néolibéral : le cas d'une usine en Turquie
  • Détails : 1 vol. (503 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 453-490.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.