Essais sur l'efficacité des politiques budgétaires en union monétaire

par Vivien Narcisse Wabo-Nokam

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean-Jacques Durand et de Jean-Marie Gankou.


  • Résumé

    L’incapacité de la politique monétaire à stabiliser efficacement l’économie pendant la crise économique et financière de 2008 a donné suite sur la sphère économique mondiale au cours de ces dernières années à un activisme budgétaire dont on peut situer le dernier d’une telle ampleur pendant les « trente glorieuses ». Cela a dans la littérature relancé le débat sur l’efficacité des politiques budgétaires discrétionnaires. L’objectif de cette thèse est d’analyser l’efficacité des politiques budgétaires en matière de stabilisation macroéconomique en union monétaire, en l’occurrence dans la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Car, malgré une littérature empirique abondante, il subsiste une grande incertitude quant à l'ampleur et même à l'orientation des effets de la politique budgétaire discrétionnaire, et ce encore plus dans les pays en développement qui ont été parfois quelque peu marginalisés. Dans la poursuite de cet objectif, en plus d’un chapitre introductif, cette thèse est organisée autour de trois chapitres empiriques (essais) : un premier chapitre empirique qui analyse les effets des chocs de politique budgétaire sur l’activité économique ; un deuxième chapitre empirique qui analyse les effets macroéconomiques des consolidations budgétaires ; et un troisième chapitre empirique qui étudie la cyclicité de la politique budgétaire dans la zone CEMAC. Les résultats empiriques issus du premier essai montrent d’une part que la taille des multiplicateurs budgétaires est inférieure à l’unité dans la totalité des pays de la CEMAC, et d’autre part que les effets des chocs de politique budgétaire sur les différentes variables macroéconomiques (croissance économique, consommation privée, investissement privé, inflation) varient considérablement d’un pays à un autre, mais demeurent tout de même positifs pour les dépenses publiques et négatifs pour les recettes fiscales la plupart du temps. Après avoir identifié les différents épisodes de consolidations budgétaires, l’analyse empirique du deuxième essai révèle que les consolidations budgétaires dans la zone CEMAC dépendent essentiellement de la conjoncture économique et de la situation antérieure des finances publiques, et qu’elles ont globalement des effets keynésiens sur l’activité économique. Les résultats du troisième essai quant à eux indiquent d’une part que la politique budgétaire est en moyenne procyclique dans la zone CEMAC, et d’autre part que cette procyclicité est expliquée essentiellement par des facteurs économiques et sociopolitiques.

  • Titre traduit

    Essays on the effectiveness of fiscal policies in monetary union


  • Résumé

    The inability of monetary policy to effectively stabilize the economy during the 2008 economic and financial crises has led to a global economic sphere of budgetary activism in recent years, which can be traced back to the "glorious thirty". This has been revived in the literature through the effectiveness of discretionary fiscal policies. The objective of this thesis is to analyze the effectiveness of fiscal policies on macroeconomic stabilization in monetary union more precisely in the Central African Economic and Monetary Community (CEMAC). For, despite an abundant empirical literature review, there is still considerable uncertainies about the extent and direction of the effects of discretionary fiscal policy, particularly in developing countries, which has somehow been marginalized. In pursuit of this objective, apart from the introductory chapter, this thesis is organized around three main empirical chapters (essays) : a first empirical chapter that analyzes the effects of fiscal policy shocks on economic activity ; a second empirical chapter that analyzes the macroeconomic effects of fiscal consolidations ; and a third empirical chapter that examines the cyclicality of fiscal policy in the CEMAC zone. Empirical results from the first empirical chapter shows that, the size of fiscal multipliers is less than unity in all CEMAC countries, and that the effects of fiscal policy shocks on different macroeconomic variables (Economic growth, private consumption, private investment, inflation) vary considerably from one country to another, but still remain positive for public spending and negative for tax revenues most of the time. After having identifing the different episodes of fiscal consolidation, the empirical analysis of the second trial reveals that fiscal consolidations in the CEMAC zone depends essentially on its economic situation and its previous state of public finances, and that they have an overall Keynesian effect on economic activities. The results of the third empirical chapter indicates that fiscal policy is, on average, procyclical in the CEMAC zone, and secondly that this procyclicality is mainly explained by its economic and socio-political factors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.