Which organizational capabilities and inter-organizational knowledge dynamics enable innovation within an ecosystem ?

par Laurent Scaringella

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Dominique Philippe Martin.

  • Titre traduit

    Quelles capacités organisationnelles et dynamiques de connaissances inter-organisationnelles permettent d'innover dans un écosystème ?


  • Résumé

    Cette thèse aborde différents thèmes comme les écosystèmes, la capacité d'absorption et l’innovation radicale. À partir de notre étude systématique de la littérature, nous identifions les invariants des quatre courants divergents de l'approche par écosystème et les invariants des sept courants divergents de l'approche territoriale à travers un modèle intégrateur. Notre contribution vise à renforcer les fondations du champ des écosystèmes par l'approche territoriale. D'après l’étude d’une joint-venture dans le contexte iranien, nos conclusions indiquent que l'innovation radicale est associée à des problèmes de sécurité, de qualité et de planification, entraînant des retards, une non-conformité vis-à-vis du cahier des charges et des coûts supplémentaires. Notre contribution vise à approfondir le concept de dyade d’apprentissage en caractérisant un phénomène bidirectionnel entre deux organisations jouant à la fois le rôle d’enseignant et d’élève. Dans notre étude des spin-offs technologiques grenobloises, nos résultats montrent l’importance de développer des capacités d’absorption potentielles et réalisées. Ces capacités permettent l’internalisation des connaissances du client et la prise de conscience d’émergence technologique, tout en palliant au manque de connaissances techniques des clients lors de la formulation de leurs besoins. Notre contribution vise à fournir un nouvel éclairage sur la participation des clients au processus d’innovation radicale en observant le degré de participation des clients à différentes étapes et d’évaluer leurs rôles dans le processus de développement d’innovations radicales.


  • Résumé

    This dissertation is dealing with different topics such as ecosystem, absorptive capacity and radical innovation. From our systematic literature review of ecosystems based on a selection of 104 articles and books, we identify the invariants across the four diverging streams from the ecosystem approach and the seven diverging streams from the territorial approach toward the proposition of a new research framework. Our contribution aims at enriching the field of ecosystem with the strong theoretical background of the territorial approach. From our study of a joint venture in the Iranian context, our findings indicate that radical innovation is characterized by safety, quality, and planning challenges which engender delays, non-conformity to specifications, and additional costs. Our contribution aims at further developing the concept of “learning dyad” by characterizing a two-way learning between two organizations playing both roles of teachers and students. From our study of technological spin-offs in Grenoble context, our findings show the importance of spin-offs developing both potential and realized absorptive capacities to internalize customer knowledge and technology emergence awareness and to simultaneously offset customers’ lack of technical knowledge in formulating their needs. Our contribution aims at providing new insights to the area of customer involvement in the radical innovation process by examining how the level of customer involvement at different stages has improved or hindered the process of developing radical innovations.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.