Thèse soutenue

Études de mécanismes de réactions catalytiques : développement de nouveaux outils et application à l'optimisation de réactions

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Pierre-Adrien Payard
Direction : Laurence GrimaudMarc Pera-Titus
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Chimie physique
Date : Soutenance le 20/09/2019
Etablissement(s) : Paris Sciences et Lettres (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Chimie physique et chimie analytique de Paris Centre (Paris ; 2000-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Processus d'activation sélectif par transfert d'énergie uni-électronique ou radiatif (Paris ; 1998-....)
établissement de préparation de la thèse : École normale supérieure (Paris ; 1985-....)
Jury : Président / Présidente : Christophe Copéret
Examinateurs / Examinatrices : Laurence Grimaud, Marc Pera-Titus, Christophe Copéret, Nicolas Mézailles, Karinne Miqueu
Rapporteurs / Rapporteuses : Nicolas Mézailles, Karinne Miqueu

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse est consacrée à l’étude de mécanismes de réactions catalysées par des métaux ainsi qu’au développement de nouveaux outils pour la rationalisation et la prévision du comportement catalytique. L’étape de transmétallation entre le bore et le nickel a été étudiée en détail à l’aide de méthodes expérimentales variées (electrochimie, RMN, cinétiques) et par DFT, permettant d’expliquer certaines limitations rencontrées par les experimentateurs. La seconde partie de cette thèse est dédiée à la rationalisation du comportement d’une famille d’acides de Lewis : les sels de triflate et de triflimidate. Leur comportement a été étudié sur des réactions modèles d’amination et d’oxidation et une nouvelle échelle théorique d’acidité de Lewis basée sur l’estimation du transfert de charge vers l’acide à permis de reproduire et prévoir l’activité catalytique.