Le concept d'économie chez Pierre Bourdieu

par Daniel Adjerad

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Frédéric Lordon.

Soutenue le 21-10-2019

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Philosophie (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire des philosophies modernes de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Bruno Ambroise.

Le jury était composé de Frédéric Lordon, Bruno Ambroise, Claude Gautier, Laurent Perreau, Cécile Lavergne.


  • Résumé

    Cette thèse cherche à démontrer que la notion d'économie générale des pratiques, utilisée par Pierre Bourdieu sans réelle définition, peut être éclairée philosophiquement. Notre problème consiste à expliquer comment Bourdieu peut à la fois critiquer l'application économiciste de certaines notions à d'autres champs du savoir, tout en construisant lui-même une sociologie où le vocable économique abonde. La première étape de notre travail consiste à définir la notion générique d'économie au sein du corpus de Bourdieu et à la distinguer de son application spécifique. La généalogie de la notion nous permet de réinscrire la méta-catégorie d'économie dans un paysage plus large au sein duquel on détaille ses usages passés (économie domestique, économie divine, économie rhétorique, économie animale et économie politique). Nous proposons alors une hypothèse pour définir la notion primaire de valeur sociale d'une manière générique afin de reconstruire ensuite les notions économiques de second rang de Bourdieu (biens symboliques, marché symbolique, intérêt, investissement, capital, etc.). Ce travail d'élargissement du sens des notions économiques s'applique également à certaines notions que Bourdieu évoque seulement, comme celle de crédit symbolique. Enfin, nous montrons que cette problématique de l'économie éclaire différemment d'autres parties de son travail et nous analysons alors l'économicité de certains termes classiques (habitus, champ, violence symbolique).

  • Titre traduit

    The Notion of Economy in the Works of Pierre Bourdieu


  • Résumé

    This dissertation aims at demonstrating that the concept of the general economy of practices that Pierre Bourdieu uses without a proper definition can be understood philosophically. The goal lies in explaining how Bourdieu can criticize the mobilization of economic notions in other fields of knowledge whereas he crafts a sociology with these notions at its core. The first step of our work is to define the notion of the general economy of practices and to differentiate its largest acceptation from its specific understandings. The genealogy of the notion offers a broader perspective on its previous apparitions (domestic economy, divine economy, rhetorical economy, animal economy and political economy). Then, we suggest a hypothesis to define the notion of social value in its generic sense. We rely on this first notion to derive the understanding of Bourdieu's economic categories (symbolic goods, symbolic market, interest, investment, capital, etc.). We indicate that this broadened meaning of economic notions can be extended to other concepts. We notably define the notion of symbolic credit in relation to Bourdieu's general economy of practices. Finally, we show that this economic perspective can shed light on other areas of his work such as the classical analyses of habitus, field and symbolic violence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.