Partout et nulle part : le consentement dans l'éducation à la sexualité contemporaine. Une comparaison franco-américaine

par Lydia Fenner

Thèse de doctorat en Démographie. Sociologie

Sous la direction de Virginie De Luca Barrusse.

Le président du jury était Armelle Andro.

Le jury était composé de Virginie De Luca Barrusse, Sharman Levinson, Yaëlle Amsellem-Mainguy.

Les rapporteurs étaient Rebecca Rogers, Éric Fassin.


  • Résumé

    Les notions de consentement (et de non-consentement) sont des définitions juridiques du viol et de l'agression sexuelle dans de nombreuses sociétés occidentales. En tant que tel, le consentement sexuel est largement utilisé car il constitue un mécanisme clé dans la prévention de la violence sexuelle. En raison de son statut de norme éthique contemporaine et d'impératif juridique, le consentement est souvent présenté comme un indicateur d'une sexualité saine, normale et égalitaire. Malgré son omniprésence, le consentement sexuel reste néanmoins un concept ambigu et non examiné en matière d’éducation à la sexualité. Cette étude qualitative interroge le rôle du consentement dans l'éducation à la sexualité en milieu scolaire, en particulier en ce qui concerne la prévention de la violence sexuelle. En outre, cette thèse compare les approches françaises et américaines contemporaines en matière de consentement à l'éducation à la sexualité des adolescents, à travers la perspective des animateurs français et américains du milieu associatif. Cette thèse examine le processus par lequel la connaissance sexuelle (entourant le consentement et la violence) est socialement construite à travers la pratique de l'éducation à la sexualité. Il s’intéressera également à la production et à la reproduction de valeurs et de normes sexuelles à travers les discours des animateurs sur le consentement. En outre, cette analyse révélera l'immense défi de proposer un modèle pédagogique de consentement sexuel prenant en compte le genre sans reproduire les rôles de genre stéréotypés et les scripts sexuels hétéronormatifs.

  • Titre traduit

    Everywhere and nowhere : consent in contemporary sexuality education. A French-American comparison


  • Résumé

    Notions of consent (and non-consent) are at the root of both legal and everyday definitions of rape and sexual assault in many Western societies. As such, sexual consent is widely used as they key mechanism in the prevention of sexual violence. Due to its status as a contemporary ethical norm and legal imperative, consent is often represented as an indicator of healthy, normal and egalitarian sexuality. Despite its ubiquitousness, sexual consent nonetheless remains an ambiguous and unexamined concept in sexuality education. This qualitative study questions the role of consent in school-based sexuality education, in particular in relation to the prevention of sexual violence. Additionally, this thesis is a comparative study of contemporary French and American approaches to consent in the sexuality education of adolescents, seen through the perspective of French and American sex educators in the nonprofit sector. This thesis examines the process by which sexual knowledge (surrounding consent and violence) is socially constructed through the practice of sexuality education. It will also explore the production and reproduction of sexual values and norms through sex educators’ discourses on consent. Also, this analysis will reveal the immense challenge of proposing a pedagogical model of sexual consent that takes gender into account without reproducing heteronormative stereotypical gender roles and sexual scripts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.