Statique graphique dans les pays historiques tchèques (de la seconde moitié du XIXème siècle au début du XXème siècle)

par Martin Pospíšil

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Anne-Françoise Garçon et de Marcela Efmertová.

Le président du jury était Yamina Bettahar.

Le jury était composé de Anne-Françoise Garçon, Marcela Efmertová, Zdeněk Beneš.

Les rapporteurs étaient Alain Michel, Ivan Jakubec.


  • Résumé

    Le projet consacré à la statique graphique étudie un aspect jusqu'ici peu exploré de l'histoire technique tchèque de la seconde moitié du XIXème au début du XXe siècle, lorsque les pays tchèques ont joué un rôle de premier plan en matière de technologie dans l'ancienne monarchie autrichienne. Une part du projet a permis de révéler le transfert de cette méthode de calcul en pratique d'ingénierie depuis son lieu d'origine, France et Suisse, vers les pays tchèques, et la contribution originale du milieu tchèque dans ce domaine. Le transfert de la statique graphique vers les pays tchèques fut effectué après sa formation dans la seconde moitié des années 1860. Le transfert culturel a prospéré grâce à la diffusion de la presse et des livres publiés principalement en allemand et, bien sûr, grâce aux contacts personnels étroits entre les conférenciers des écoles polytechniques européennes, en particulier des langues allemandes. La thèse contient également des exemples d'importants bâtiments historiques tchèques, pour lesquels la statique graphique a été utilisée pour calculer la structure. Ces calculs sont illustrés par la documentation archivistique, qui n'a pas encore été publiée. Une part de la thèse est également consacrée à la comparaison de deux méthodes de calcul de déformation des treillis (système triangulés). La première est la méthode du français V.-J. Williot, qui a été publiée en août 1878. La seconde est la méthode du professeur tchèque V. Bukovsky de janvier 1879. Comme il n'existe à l'heure actuelle aucune étude détaillée portant sur Victor-Joseph Williott ( 1843-1907), certains documents d'archives jamais publiés ont été recherchés pour illustrer sa vie.

  • Titre traduit

    Graphic statics in the Czech Historical Lands (From the Second Half of the 19th Century to the Beginning of the 20th Century)


  • Résumé

    The project of graphic statics is studying a heretofore little explored part of the Czech technical history of the second half of the 19th, and beginning of the 20th centuries, when the Czech lands held a leading role in technology in the former Austrian Monarchy. A part of the project is to reveal the transfer of this computational method in engineering practice from the place of its origin, France and Switzerland, to the Czech lands, as well as original contribution of the Czech millieu to this field. The transfer of graphic statics to the Czech lands came very soon after its formation in the second half of the 1860' s. Cultural transfer prospered thanks to the distribution of press and books published mainly in German, and, of course, thanks to the close persona) contacts among lecturers at European, especially German-speaking, polytechnic high school! The thesis also contains examples of significant Czech historical buildings, for which graphic statics was used to calculate the structure. These calculations are illustrated by archival documentation, which has not yet been published. A special part of the thesis is a comparison of two calculation methods of deformation of trusses. The first one is the method of French V.-J. Williot, which was published in August 1878. The second one is the Czech professor V. Bukovsky's method of January 1879. As no more detailed information was known about Victor-Joseph Williott ( 1843- 1907), some never published archival documents were searched to illustrate his life.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.