Mise au point de nouvelles techniques de radio-iodation et application au radiomarquage de molécules d'intérêt

par Alexandra Hebert

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Thomas Cailly.

Soutenue le 19-12-2019

à Normandie , dans le cadre de École doctorale normande de chimie (Caen) , en partenariat avec Centre d'études et de recherche sur le médicament de Normandie (Caen ; 2008-....) (laboratoire) et de Université de Caen Normandie (établissement de préparation) .

Le président du jury était Valérie Collot.

Le jury était composé de Thomas Cailly, Sabine Berteina-Raboin, Martine Schmitt, Frédéric Fabis, Grégory Pieters.

Les rapporteurs étaient Sabine Berteina-Raboin, Martine Schmitt.


  • Résumé

    Le radiomarquage de molécules d’intérêt avec des isotopes radioactifs est d'un grand intérêt pour la communauté scientifique, car il influe fortement sur le processus de découverte dans les sciences de la vie et en médecine nucléaire. Les molécules radiomarquées ont été largement utilisées pour évaluer les réactions biochimiques, pour mesurer la distribution in vivo d'une substance ou pour réaliser des tests RIA (RadioImmunoAssay). En médecine nucléaire, des radiopharmaceutiques pour la thérapie par ra-dio-isotopes (RIT) et des radiotraceurs pour des expériences d'imagerie telles que la TEP (tomographie par émission de positons), la tomographie par émission monophotonique (TEMP) ou la scintigraphie ont été décrites. Plusieurs isotopes de l'iode peuvent être utilisés à la fois pour le diagnostic et le traite-ment : 123I pour l'imagerie TEMP, 124I pour la TEP, 125I pour l'analyse biologique et 131I pour la radio-thérapie et la scintigraphie.Les méthodes classiques de radio-iodation reposent sur l'utilisation d'un précurseur pré-fonctionna-lisé, qui doit être synthétisé, isolé et purifié avant d'être introduit à l'étape de radio-iodation. La méthode par radioiododéstannylation est la méthode la plus populaire, bien que les précurseurs stannylés soient connus pour leur synthèse difficile et leur toxicité. Le développement de nouvelles méthodes de radio-iodation représente donc un grand intérêt dans le domaine de la radiochimie.Sur la base de travaux antérieurs, notre groupe a mis au point une méthode de radio-iodation de N-acylsulfonamides au moyen d’une radio-iodation C-H médiée par le palladium à température ambiante. Cette stratégie originale permet le radiomarquage de molécules d’intérêt dans des conditions très douces sans utiliser de précurseurs chimiques.Sur la base de la littérature, notre groupe développe actuellement une nouvelle méthode de radio-iodation de dérivés d’arylsilanes par radioiododésilylation dans des conditions douces. Cette méthodo-logie générale permet pour le moment le radiomarquage de dérivés d'arylsilanes activés en conditions douces.

  • Titre traduit

    Development of new radioiodination techniques and application to the radiolabeling of molecules of interest


  • Résumé

    Labeling of (bio)molecules with radioactive isotopes is of high interest to for the scientific commu-nity, as it strongly impacts the discovery process in life science and nuclear medicine. Radiolabeled molecules have been extensively used to assess biochemical reactions, to measure in vivo distribution of a substance or to preform RIA (RadioImmunoAssay). In nuclear medicine, radio-therapeutics for RIT (RadioIsotope Therapy) and radio-tracers for molecular imaging experiments such as PET (Positron Emission Tomography), SPECT (Single Photon Emission Computed Tomography) or scintigraphy have been described. Several useful isotopes of iodine can be used for both diagnosis and therapy: 123I for SPECT imaging, 124I for PET imaging, 125I for biological assays and 131I for radio-therapy and scintig-raphy.Classical methods of radioiodination methods use a prefunctionalized precursor, which must be syn-thesized, isolated and purified before being introduced to the radio-iodination step. The radioiodode-stannylation method is the most popular method, although stannylated precursors are known for their difficult synthesis and their toxicity. The development of new methods of radioiodination is therefore of great interest in the field of radiochemistry.Based on a previous work, our group has developed a method to radio-iodinate N-acylsulfonamides through a room temperature palladium mediated C-H radio-iodination. This original strategy allows radiolabeling of biomolecules in very mild conditions without the use of chemical precursors.Based on literature, our group is now developping a new method to radio-iodinate arylsilyl derivates through radioiododesilylation in mild conditions. This general methodology allows for the moment the radiolabeling of activated arylsilyl derivates in mild conditions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Mise au point de nouvelles techniques de radio-iodation et application au radiomarquage de molécules d'intérêt


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Mise au point de nouvelles techniques de radio-iodation et application au radiomarquage de molécules d'intérêt
  • Détails : 1 vol. (178 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 164-178
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.