Stochastic games and their complexities

par Marcin Przybylko

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Teodor Knapik.

Soutenue le 03-04-2019

à Nouvelle Calédonie en cotutelle avec l'Uniwersytet Warszawski , dans le cadre de École doctorale du Pacifique (Faaa) , en partenariat avec Uniwersytet Warszawski (laboratoire) .

Le président du jury était Pawel Urzyczyn.

Le jury était composé de Nazha Selmaoui, Lasota Slawomir, Damian Niwiński, Nir Piterman, Linh Anh Nguyen.

Les rapporteurs étaient Eric Edo, Tomáš Brázdil.

  • Titre traduit

    Les jeux stochastiques et leurs complexités


  • Résumé

    Nous étudions les jeux ramifiés introduits par Mio pour définir la sémantique du μ-calcul modal stochastique. Ces jeux stochastiques infinis à information imparfaite joués tour à tour par deux joueurs forment une sous-classe des jeux infinis à somme nulle. Elles étendent les jeux de Gale- Stewart en ce que chaque partie peut se scinder en sous-parties qui se déroulent indépendamment et simultanément. En conséquence, chaque partie a une structure arborescente, contrairement à la structure linéaire des parties des jeux de Gale-Stewart.Dans cette thèse, nous étudions les jeux ramifiés réguliers. Ceux-ci ont pour caractéristique d’avoir leurs ensembles gagnants régulières, c’est à dire, des ensembles d’arbres infinis reconnus par automates finis d’arbres. Nous nous intéressons aux problèmes de détermination, de calcul des valeurs de jeux ramifiés réguliers et de calcul effectif de la mesure d’un ensemble régulier d’arbres. De plus, nous utilisons des données réelles pour présenter comment on peut employer des techniques de la théorie des jeux stochastiques en pratique. Nous proposons une procédure générale qui à partir d’une série temporelle crée un modèle réactif capable de prédire l’évolution du système. Ce modèle facilite aussi les choix des stratégies permettant d’atteindre certains objectifs prédéfinis. La procédure nous sert ensuite à créer un jeux basé sur les processus décisionnels de Markov. Le jeu obtenu peut être utilisé pour prédire et contrôler le niveau d’infestation d’un verger expérimental.


  • Résumé

    We study a class of games introduced by Mio to capture the probabilistic μ-calculi called branching games. They are a subclass of stochastic two-player zero-sum turn-based infinite-time games of imperfect information. Branching games extend Gale-Stewart games by allowing players to split the execution of a play into new concurrent sub-games that continue their execution independently. In consequence, the play of a branching game has a tree-like structure, as opposed to linearly structured plays of Gale-Stewart games.In this thesis, we focus our attention on regular branching games. Those are the branching games whose pay-off functions are the indicator functions of regular sets of infinite trees, i.e. the sets recognisable by finite tree automata. We study the problems of determinacy, game value computability and the related problem of computing a measure of a regular set of infinite trees.Moreover, we use real-life data to show how to incorporate game-theoretic techniques in practice. We propose a general procedure that given a time series of data extracts a reactive model that can be used to predict the evolution of the system and advise on the strategies to achieve predefined goals. We use the procedure to create a game based on Markov decision processes that is used to predict and control level of pest in a tropical fruit farm.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.