Rôle du microbiote intestinal néonatal dans la programmation du comportement alimentaire chez le rat.

par Anne-Lise Pocheron

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé

Sous la direction de Patricia Parnet et de Gwenola Le Dréan.

Soutenue le 18-12-2019

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé (Rennes) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Physiologie des adaptations nutritionnelles (Nantes) (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Darmaun.

Le jury était composé de Laurent Naudon.

Les rapporteurs étaient Odile Viltart, Christine Leterrier.


  • Résumé

    Le microbiote intestinal joue un rôle dans la santé de l’hôte et notamment dans son homéostasie énergétique. Cependant, son impact sur le comportement alimentaire est encore peu étudié. La composition de ce microbiote intestinal acquis en début de vie peut être influencée par différents facteurs environnementaux comme la composition des microbiotes maternels ou l’apport néonatal d’oligosides prébiotiques. Selon le concept de la DOHaD (Developmental Origins of Health and Disease), le développement conjoint des circuits cérébraux régulant la prise alimentaire et du microbiote en début de vie fait de ce dernier un potentiel acteur dans la programmation des troubles du comportement alimentaire. Nous avons donc émis l’hypothèse que la composition du microbiote intestinal en période néonatale influencerait le développement de ces circuits neuronaux, induisant des modifications du comportement alimentaire à l’âge adulte. Dans un modèle de rat, nous avons modulé la composition du microbiote intestinal de ratons soit par l’apport direct dès la naissance de bactéries provenant de mères ayant des phénotypes métaboliques différents, soit par une approche nutritionnelle en les supplémentant en oligosides prébiotiques. Ces deux études réalisées en parallèle ont modulé le microbiote intestinal néonatal, sans programmation de sa composition. Une programmation du comportement alimentaire par le microbiote intestinal néonatal a été caractérisée, de façon dépendante du type de modulation effectuée et du sexe. Notre travail devrait ainsi permettre d’identifier des bactéries corrélées à certaines caractéristiques du comportement alimentaire. Cependant, les voies mécanistiques par lesquelles ces bactéries programmeraient le comportement alimentaire restent encore à identifier.

  • Titre traduit

    Role of the neonatal intestinal microbiota in the eating behaviour programming in rat


  • Résumé

    Intestinal microbiota influences the host health, particularly its energetic homeostasis. However, its impact on eating behaviour remains poorly studied. Intestinal microbiota composition established early in life is influenced by several environmental factors such as the composition of maternal microbiota or by neonatal supplementation in prebiotic oligosides. According to DOHaD concept (Developmental Origins of Health and Disease), simultaneous development of neuronal circuits regulating eating behaviour and intestinal microbiota during early life, highlight the potential role of this microbiota in eating behaviour programming. Thus, we investigated if the composition of the neonatal microbiota could program neurodevelopment of these circuits, leading to altered eating behaviour at adulthood. In a rat model, we aimed to modulate intestinal microbiota composition through direct input at birth of bacteria coming from mothers with different metabolic phenotypes, or by nutritional approach using prebiotic oligosides. These two parallel studies demonstrated a modulation in neonatal microbiota, without programming its composition. Eating behaviour programming by neonatal intestinal microbiota was characterized, depending on type of modulation and gender. Our work could lead to identification of bacteria correlated with certain eating behaviour features. However, mechanistic pathways through which these bacteria could program eating behaviour are yet to be studied.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.