Thèse soutenue

L'intérêt propre des personnes publiques

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Nadia Fort
Direction : Marion Ubaud-Bergeron
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Droit public
Date : Soutenance le 08/11/2019
Etablissement(s) : Montpellier
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Droit et science politique (Montpellier ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre de recherches et d'études administratives de Montpellier (Montpellier)
Jury : Président / Présidente : Catherine Ribot
Examinateurs / Examinatrices : Marion Ubaud-Bergeron, Catherine Ribot, François Brenet, Laetitia Janicot, Jean-François Giacuzzo
Rapporteurs / Rapporteuses : François Brenet, Laetitia Janicot

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

La thèse a pour objet de démontrer que les personnes publiques poursuivent un intérêt propre susceptible d'être érigé en notion juridique. Il revêt en effet une dimension à la fois subjective en tant que support des droits subjectifs des personnes publiques et une dimension objective en tant qu'il est de plus en plus clairement intégré à l'intérêt général. Il s'inscrit donc parmi les finalités néo-modernes d'une action publique marquée par la crise budgétaire, l'autonomisation des personnes publiques et l'"économisation" du droit public.