Influence des sensations corporelles dans l’anticipation de l’action

par Guillaume Thébault

Thèse de doctorat en PSYCHOLOGIE spécialité Psychologie cognitive

Sous la direction de Denis Brouillet.

Soutenue le 24-06-2019

à Montpellier 3 , dans le cadre de École doctorale 60, Territoires, Temps, Sociétés et Développement (Montpellier ; 2015-....) , en partenariat avec EA 4556-Laboratoire Epsylon (Montpellier) (laboratoire) et de Dynamique des capacités humaines et des conduites de santé / EPSYLON (laboratoire) .

Le président du jury était Christophe Gernigon.

Le jury était composé de Christel Bidet-Ildei, Sophie Martin, Roland Pfister.

Les rapporteurs étaient François Osiurak, Michèle Molina.


  • Résumé

    Le travail de thèse que nous avons réalisé se proposait d’étudier l’anticipation des effets reliés au corps. La théorie idéomotrice de James (1890) qui soutient que c’est l’idée du mouvement qui déclenche une action constitue le sous bassement théorique de cette thèse. Dans le prolongement des rares travaux portant sur l’anticipation des effets reliés au corps, nous avons émis l’hypothèse que les effets tactiles et proprioceptifs étaient anticipés en fonction de la manière dont était réalisée l’action. Plus précisément, nous avons étudié dans une première expérience l’effet d’une contingence d’intensité entre une réponse et un effet tactile; une seconde expérience a porté sur le phénomène d’atténuation proprioceptive à partir d’un effet tactile; une troisième expérience a mis l’emphase sur l’anticipation de la fluence motrice, comprise comme un effet proprioceptif fournit au cours du mouvement. Ces expériences ont été enrichies de deux autres études portant sur (1)l’anticipation d’un effet tactile concomitant avec l’action et (2) le jugement perceptif d’un effet tactile. Enfin, nous avons entrepris d’appliquer ces recherches dans le développement de l’enfant et dans le domaine de la déficience motrice suite à une lésion cérébrale. Pris ensemble, les données empiriques de ces travaux mettent en lumière le rôle des effets reliés au corps dans l’anticipation de l’action. Ces résultats sont discutés au regard des théories récentes sur la prédiction des effets de l’action d’où émerge la notion de temporalité et fournissent une contribution supplémentaire à l’idée motrice de James. En outre, elles offrent un cadre théorique pertinent afin d’étudier les effets reliés au corps dans le champ de la lésion cérébrale. Enfin, en nous appuyant sur les données obtenues ainsi que sur leur discussion en termes de prédiction, nous proposons des perspectives de recherche auprès de personnes présentant une déficience motrice, des troubles d’utilisation des objets ou des enfants ayant eu un accident vasculaire cérébral artériel néonatal.

  • Titre traduit

    Influence of body sensations in the anticipation of action


  • Résumé

    The following thesis proposes to study the anticipation of body-related effects. Our work is based on the ideo-motor theory (James, 1890) in which the idea of movement triggers an action. Following the few studies on the anticipation of body-related effects, we hypothesized that tactile and proprioceptive effects were anticipated depending on how the action was performed. More precisely, we have studied in a first experiment the effect of a contingency of intensity between a response and a tactile effect; a second experiment focused on the phenomenon of proprioceptive attenuation from a tactile effect; a third experiment emphasized the anticipation of motor fluency, understood as a proprioceptive effect provided by movement. These experiments were enriched by two other studies on (1) the anticipation of a tactile effect during an action and (2) the perceptive judgment of a tactile effect. Finally, we have extended these studies into a child developmental perspective and in the field of motor impairment following brain injury. Taken together, the empirical evidence of this work highlights the role of body-related effects in anticipating an action. These results are discussed in light of recent theories on the prediction of effects of action, which rests on the notion of temporality. They provide an additional contribution of ideomotor action. In addition, they provide a relevant theoretical framework for studying body-related effects in the field of brain injury. Finally, based on our empirical data and their discussion in terms of prediction, we propose research perspectives in motor impairment, tool use disorders or children with a neonatal arterial ischemic stroke.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.