Evaluation de la douleur, du stress ou des émotions par la mesure en temps réel de la balance sympathique-parasympathique

par David Charier

Thèse de doctorat en Médecine

Sous la direction de Jean-Claude Barthélémy.


  • Résumé

    Plusieurs techniques utilisant des paramètres d’enregistrement de l’équilibre du système nerveux autonome permettent une évaluation de la douleur chez le sujet éveillé ou de la nociception chez le patient sous anesthésie générale (AG). Le principal objectif de ces techniques de monitorage est de permettre une utilisation plus rationnelle des antalgiques chez les patients non-communicants (âges extrêmes de la vie, pathologie neurologique ou psychiatrique, réveil anesthésique, patients de réanimation) ou en per-opératoire, évitant les sur- ou les sous-dosages en opioïdes, améliorant ainsi la stabilité hémodynamique des patients les plus fragiles tout en minimisant les phénomènes d’hyperalgésie post-opératoire. La vidéopupillométrie permet aujourd’hui une évaluation simple de la douleur chez des patients éveillés ou sous anesthésie générale. Seuls des tests dynamiques, comme la mesure du réflexe de dilatation pupillaire à la douleur ou du réflexe photomoteur, peuvent apporter une information, a posteriori, sur le déséquilibre induit par la stimulation, et donc renseigner sur l’équilibre douleur/analgésie ou nociception/antinociception à un instant donné. De la même façon, le monitorage de la variabilité du diamètre pupillaire apparaît comme une mesure dynamique susceptible d’apporter une information sur l’équilibre douleur/analgésie, avec l’avantage de pouvoir être réalisée en continu.La vidéopupillométrie permet ainsi une optimisation de la prise en charge de la douleur chez des patients dont l’évaluation de la douleur est considérée comme peu fiable, ou une adaptation individuelle des besoins en antalgiques aux différents temps chirurgicaux chez des patients sous AG.

  • Titre traduit

    Assessment of pain, stress or emotions by real-time measurement of sympathetic-parasympathetic balance


  • Résumé

    Several techniques using autonomic nervous system equilibrium recording parameters allow assessment of pain in the awake subject or nociception in the patient under general anesthesia. The main objective of these monitoring techniques is to allow a more rational use of analgesics in non-communicating patients (extreme ages of life, neurological or psychiatric pathology, anesthetic awakening, resuscitation patients) or intraoperatively, avoiding over- or under-dosing with opioids, thus improving the hemodynamic stability of the most fragile patients while minimizing the phenomena of postoperative hyperalgesia. Videopupillometry now allows a simple assessment of pain in patients awake or under general anesthesia. Only dynamic tests, such as the measurement of the pupillary dilatation reflex to pain or the photomotor reflex, can provide information, a posteriori, on the imbalance induced by the stimulation, and thus provide information on the balance of pain / analgesia or nociception / antinociception at a given moment. In the same way, the monitoring of the variability of the pupillary diameter appears as a dynamic measure likely to bring information on the balance pain / analgesia, with the advantage of being able to be carried out continuously.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.