Le souci d’autrui en miettes – Capitalisme émotionnel et division du travail humanitaire depuis Lyon, Pékin et Bamako

par Verena Richardier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Laurence Roulleau-Berger.

Soutenue le 21-01-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec École normale supérieure de Lyon (2010-...) (établissement opérateur d'inscription) et de Handicap international (association) .


  • Résumé

    L'action humanitaire des organisations intermédiaires, situées entre donateurs et donataires d'un don de plus en plus strictement financier, s'est peu à peu adaptée aux dispositifs de biopouvoir des gouvernements. Profession chargée de normes gestionnaires, orientée notamment par une exigence, non pas de profit, mais de rentabilité, elle s'est progressivement divisée et spécialisée. Une même organisation et certains de ses partenaires locaux sont ainsi observés depuis Lyon, Pékin et Bamako. Intégrée dans une écologie de professions , cette ONG a ainsi été analysée avec ses partenaires financiers et ses partenaires de mises en œuvre, dans l’objectif de toujours tenir ensemble les situations, contextes et processus de globalisation à l’œuvre. Cette thèse explore ainsi l’institutionnalisation d’un mode de gouvernance particulier, reposant de plus en plus sur les émotions individuelles des travailleurs et de leurs « bénéficiaires ». En effet, elles sont essentielles pour animer un travail permanent de négociations. Elles inscrivent ainsi ce gouvernement humanitaire dans un capitalisme des émotions, déployé au-delà des frontières extérieures entre pays et des frontières intérieures, entre privé et professionnel.

  • Titre traduit

    The anatomy of « care » work - Emotional capitalism and division of humanitarian labour from Lyon, Beijing and Bamako


  • Résumé

    Intermediate organisations working for donors and receiving financial donations for beneficiaries of humanitarian help have been gradually adapted to biopower mechanisms of government. Guidelines, standards and objectives are now fully part of a profession willing to gain efficiency but not profit. Humanitarian action is more and more divided between organisations but also between workers in order to ensure this goal. One organisation and some of its local partners have been observed from Lyon, Beijing and Bamako. This NGO has been analyzed with its financial partners and implementing partners as all are integrated into an ecology of professions. This approach is essential to link together situations, contexts and globalization processes at work. This PhD explores the institutionalization of a particular mode of governance more and more based on individual emotions of workers and their "beneficiaries." Indeed, they are essential to foster negotiations within this division of labour. Therefore, humanitarian government is now part of a capitalism of emotions deployed across external borders of different countries and internal borders between the private and professional.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot . Bibliothèque électronique (Lyon).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.