Thèse soutenue

Analyse terminologique trilingue du langage des agences de notation financière et analyse de divers aspects de la traduction économique et financière

FR
Auteur / Autrice : Céline Mécemmène
Direction : Mohamed Hassoun
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Lexicologie et terminologie multilingues
Date : Soutenance le 19/01/2019
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon ; 2007-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Interactions, corpus, apprentissages et représentations. Langues et littératures du monde arabe (Lyon, Rhône)
établissement opérateur d'inscriptions : Université Lumière (Lyon ; 1969-....)
Jury : Président / Présidente : Abdelfattah Braham
Examinateurs / Examinatrices : Omar Larouk
Rapporteurs / Rapporteuses : Salam Diab-Duranton, Abdenbi Lachkar

Résumé

FR  |  
EN

Notre travail de recherche se base sur deux sujets complémentaires ; une analyse des termes économiques et financiers suivie d’une analyse de la traduction économique et financière. La notation financière est une discipline relativement nouvelle mais très d’actualité, cependant sa terminologie principalement anglo-saxonne, demeure encore équivoque et ambiguë notamment en arabe. Notre objectif dans un premier temps, est de faire découvrir aux profanes les agences de notation financière ainsi que leur terminologie très technique mais en même temps très vivante. Nous proposons ensuite une étude comparative des termes économiques et financiers français avec leurs équivalents arabes et anglais à travers l’analyse de différentes figures de style et procédés linguistiques. Nous abordons dans un second temps la problématique de la traduction économique et financière dans les trois langues ; français, anglais, et arabe. Nous nous sommes appuyées sur une variété de textes extraits de la presse spécialisée et du site du Fonds Monétaire International (FMI). Notre thèse s’attache à présenter les agences de notation financière restant jusqu’ici peu connues par le grand public, vulgariser la terminologie économique et financière avant d’aborder les divers aspects de la traduction de ce domaine ; ses caractéristiques ainsi que ses difficultés.