Thèse soutenue

Le village industriel modèle de Saltaire : condition des ouvriers du textile et réformes sociales à Bradford entre 1853 et 1880

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Marlène Petit-Liaudon
Direction : Neil Davie
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études anglophones
Date : Soutenance le 14/01/2019
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Triangle : Action, Discours, Pensée politique et économique (Lyon ; 2005-....)
établissement opérateur d'inscriptions : Université Lumière (Lyon ; 1969-....)
Jury : Président / Présidente : Christian Auer
Examinateurs / Examinatrices : Helen Goethals
Rapporteurs / Rapporteuses : Françoise Le Jeune, Fabienne Moine

Résumé

FR  |  
EN

L’expérimentation sociale de Titus Salt (1803-1876) à travers sa communauté industrielle modèle de Saltaire, dans la région du Yorkshire, a été considérée jusqu’à nos jours comme une référence pour répondre aux maux urbains résultant de la rapide industrialisation du début du dix-neuvième siècle. L’enjeu de cette recherche est de contextualiser cette expérience, débutée en 1853, dans le mouvement de réformes sociales entre 1850 et 1880 à Bradford que nous considérons comme la ville à l’origine de Saltaire. Nous centrerons cette étude sur les différents aspects et influences alors à l’oeuvre dans la promotion de l’évolution ouvrière, tels que le bien-être social mais aussi les pressions économiques, politiques et religieuses. A travers cette comparaison nous constaterons l’étendue de la participation réformatrice et innovatrice sociale du village sous la direction de Titus Salt et observerons dans quelle mesure l’expérimentation à Saltaire prit part à l’avancée de la condition des ouvriers du textile lainier.