La poesia italiana per l’infanzia in italia dal 1945 a oggi : riflessioni critiche, testi, illustrazioni. Proposta di antologia

par Annalisa Comes

Thèse de doctorat en Langues, Littératures et Civilisations

Sous la direction de Elsa Chaarani-Lesourd et de Fabio Danelon.

Le président du jury était Giancarlo Alfano.

Le jury était composé de Elsa Chaarani-Lesourd, Fabio Danelon, Edwige Comoy Fusaro.

Les rapporteurs étaient Giancarlo Alfano, Edwige Comoy Fusaro.

  • Titre traduit

    La poésie italienne pour enfants dans la littérature de jeunesse en Italie depuis 1945 : textes, illustrations d'une anthologie


  • Résumé

    Une analyse détaillée de la poésie pour enfants en Italie dans une direction multidisciplinaire (historique, thématique, rhétorique, pédagogique, sociologique) n’avait jamais été réalisée ni commencée jusqu’à aujourd’hui. Le présent ouvrage est donc le premier à prendre en considération une gamme chronologique suffisamment large - de 1945 à nos jours - qui traitent de problèmes éparpillés dans les différents chapitres de littératures pour enfants ou dans des articles de revues spécialisées. Malgré le grand intérêt que l’industrie de l’édition a manifesté dans le passé (au moins depuis les années 60) et continue de démontrer aujourd’hui au public d’enfants, et malgré la richesse et la variété des collections dédiés à la création de poésie et de poésie, l’absence d’ un étude générale nous a paru une grave lacune. L’absence de critique systématique s’explique peut-être par le peu de prestige qui, aujourd’hui malgré tout, recouvre l’écriture destinée aux enfants, comme si l’écriture pour enfants n’était qu’un prélude à la “vraie” écriture et que la poésie pour enfants (considerée comme “simplifiée”) n’était qu’une condition préalable de la “vraie” poésie.Nous pensons donc tout d’abord avoir démontré l’importance de la poésie dans l’enfance même et de sa grande importance dans le processus d’éducation et d’éducation esthétique. A notre avis, la critique ne peut en effet pas être soumise à des principes didactiques ou moraux, mais doit tenir compte de cette démarche artistique : le recueil de poésie pour enfants doit donc satisfaire ses besoins (curiosité, jeu, besoin de s’exprimer) et constituent en même temps un véritable pont entre l’art, la littérature et la musique. L’apport de disciplines telles que la sociologie, en particulier les réflexions sur la société et la culture dites “liquides” théorisées par Zygmunt Bauman ont enrichi les élaborations proposées.Une autre nouveauté est d’avoir mené une étude sur le genre dans le domaine de la poésie de l’enfance. Bien que non définitive, cette enquête nous a permis d’élargir l’horizon de la critique.Dans le contexte des auteurs, nous pensons avoir eu le mérite de nous rappeler des auteurs peu présents (ou totalement absents) dans les anthologies de poésie pour enfants, tels que Tommaso Landolfi, Giulia Niccolai, Rossana Ombres et Giovanni Arpino et pour avoir revendiqué et réservé espace particulier à Giuseppe Pontremoli et Pierluigi Cappello. Dans le contexte des anthologies, nous pensons également, à juste titre, que nous avons inclus l’analyse (et l’évaluation) d’anthologies pour enfants dans l’étude de l’anthologie poétique (en particulier celles de Roberto Antonelli dans « Critica del testo » et Niccolò Scaffai), une opération complètement nouvelle. L’anthologie proposée suit donc les critères mis en évidence et diffère considérablement de celles du passé et de celles actuellement sur le marché.

  • Titre traduit

    Italian Poetry for the Childwood in Italy from 1945 to today : critical reflections, textes, illustrations. Anthological proposal


  • Résumé

    A detailed analysis of poetry for children in Italy in a multidisciplinary direction (historical, thematic, rhetorical, pedagogical, sociological) had never been carried out, nor started until today. The present work is therefore the first that takes into consideration a sufficiently wide chronological range - from 1945 to the present - dealing with issues that were found scattered in the various chapters of literatures for children or in articles in specialized magazines. Despite the great interest that the publishing industry has shown in the past (at least since the Sixties onwards) and still demonstrates today towards the public of children, and despite the richness and variety of necklaces dedicated to the creation of poetry and poetry, the lack of a general study seemed to us a serious gap. The absence of a systematic critique can perhaps be explained by the little prestige that still today, despite everything, covers the writing intended for children, as if writing for children were only a prelude to “true” writing, and poetry addressed to children a simple (and simplified) premise of “true” poetry.We therefore think, first of all, of having demonstrated the importance of poetry for childhood in itself and its great significance in the process of education and aesthetic education. In our opinion, the criticism cannot in fact be subjected to didactic or moral principles, but must take into account this artistic approach : the poetry book for children must therefore satisfy its needs (curiosity, play, the need to express oneself ) and at the same time constitute a real bridge to art, literature and music. The contribution of disciplines such as sociology, in particular the reflections on the so-called “liquid” society and culture theorized by Zygmunt Bauman have enriched the proposed elaborations.Another innovation is that of having carried out a gender study in the field of childhood poetry. Although not definitive, this survey has allowed us to broaden the horizon of criticism.In the context of the authors we think we have had the merit of remembering authors who are not very present (or completely absent) in the anthologies of poetry for children, such as Tommaso Landolfi, Giulia Niccolai, Rossana Ombres and Giovanni Arpino and for having claimed and reserved one particular space to Giuseppe Pontremoli and Pierluigi Cappello. In the context of anthologies, we also rightly believe that we have included the analysis (and evaluation) of children’s anthologies in the study of poetic anthology (in particular those by Roberto Antonelli in « Critica del testo » and Niccolò Scaffai), a completely new operation. The proposed Anthology therefore follows the highlighted criteria and differs considerably from those of the past as well as those currently on the market.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lorraine. Direction de la documentation et de l'édition. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.