Métacognition et personnalité chez des patients porteurs d'un gliome diffus de bas grade : un eclairage nouveau sur le potentiel plastique du cerveau humain

par Anne-Laure Lemaitre

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Gilles Lafargue et de Hugues Duffau.

Le président du jury était Alain Guerrien.

Le jury était composé de Gilles Lafargue, Hugues Duffau, Alain Guerrien, Laurence Taconnat, Sophie Bayard.

Les rapporteurs étaient Laurence Taconnat, Sophie Bayard.


  • Résumé

    Les découvertes récentes en neuropsychologie ont permis de passer d’une conception localisationniste à une conception en réseaux dynamiques du fonctionnement cérébral. Cette révolution conceptuelle, d’un cerveau immuable à remodelable, a été étayée par l’étude des patients porteurs d’un gliome de bas grade, une tumeur primaire associée à des phénomènes majeurs de plasticité cérébrale. Toutefois, on ne sait pas actuellement si cette neuroplasticité peut s’étendre aux fonctions de haut-niveau, celles qui participent à la conscience qu’ont les individus d’eux-mêmes. L’objectif de ce travail de thèse était d’évaluer dans quelle mesure les résections chirurgicales de gliomes affectent les processus métacognitifs et les traits de personnalité, en utilisant des méthodes de corrélations anatomo-fonctionnelles qui s’appuient sur la localisation lésionnelle et les déconnexions cérébrales. Dans un premier temps, nous avons montré que des résections frontales, unilatérales et bilatérales, n’induisaient pas de trouble métaperceptif, alors que le cortex préfrontal est supposé être central dans la métacognition. De même, nos résultats suggèrent que des résections chirurgicales massives n’affectent que très peu les traits de personnalité. Néanmoins, quelques traits comme la schizotypie positive et des troubles du comportement, comme l’anosognosie, étaient associés à l’atteinte de certains faisceaux de substance blanche.

  • Titre traduit

    Metacognition and personality in patients harboring a diffuse low-grade glioma : new insight into the plastic potential of the human brain


  • Résumé

    Recent findings in the field of neuropsychology have allowed to move from a localized to a dynamic network approach of brain functions. This paradigmatic shift, from a static to a reshaping brain, has been supported by the investigation of patients with low-grade glioma, a neurological tumor known to trigger processes of compensation and rescue of brain functions. However, it is currently unestablished whether this neuroplastic compensation may extend to higher-order cognitive functions, specifically those involved in self-consciousness. By using both anatomo-functional correlational methods based on lesions localization and structural disconnection approach, the purpose of this work was to assess the extent to which the neurosurgical resections of low-grade glioma affect metacognitive processes and personality traits. First, we showed that frontal lobectomies, both unilateral and bilateral, did not induce metaperceptive impairments despite the established role of the prefrontal cortex in metacognition. Likewise, our results suggest that massive surgical resections did not significantly affect personality traits. However, some of them such as positive schizotypy, and a few behavioral modifications, such as anosognosia, were found to be associated with the disruption of some white matter bundles.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.