Local public goods and the geography of economic activity

par Arthur Guillouzouic (Guillouzouic-Le Corff)

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Emeric Henry.

Soutenue le 02-07-2019

à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris ; 1995-....) , en partenariat avec Département d'économie de Sciences Po (Paris) (laboratoire) et de Département d'économie (Sciences Po) (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Aghion.

Le jury était composé de Emeric Henry, Keith Head, Margaret Kyle, Johannes Boehm.

Les rapporteurs étaient Keith Head, Margaret Kyle.

  • Titre traduit

    Biens publics locaux et géographie de l'activité économique


  • Résumé

    Cette thèse étudie la manière dont l’hétérogénéité dans la production de biens publics locaux peut influencer la géographie de l’activité économique, en s’appuyant sur l’étude de deux mécanismes générant une telle hétérogénéité.Dans les deux premiers chapitres, le bien public local étudié est la connaissance technologique. Cette approche trouve sa source dans une vaste littérature montrant que les flux de connaissance sont sujets à un important biais spatial. Le premier chapitre étudie les dynamiques de formation des liens entre innovateurs, et leurs conséquences sur l’effet agrégé de la distance sur les flux de connaissance. L’analyse montre que les innovateurs trouvent des nouvelles sources de connaissance graduellement, via les contacts de leurs propres contacts. En introduisant cet élément dans un modèle de formation de réseau, on obtient des prédictions sur la taille des innovateurs et sur la relation entre taille et distance des citations qui sont vérifiées dans les données. Le second chapitre prend ces réseaux locaux d’innovateurs comme fixés, et examine leur influence sur les décisions de relocalisations d’établissements de R&D par les firmes. Je montre que les firmes innovantes sont plus mobiles que la moyenne, et que des réseaux d’innovation plus denses attirent les firmes tandis qu’une mauvaise position dans le réseau rend les firmes plus susceptibles de se relocaliser. J’étudie ensuite théoriquement le problème d’une firme pouvant relocaliser ses laboratoires mais possédant des informations limitées sur les autres localisations. Le troisième chapitre s’intéresse à un problème différent dans lequel le bien public local est produit par le service public de manière spatialement hétérogène, à cause de salaires fixés de manière centralisée. Il montre que les fonctionnaires génèrent des externalités positives sur le secteur privé, ce qui implique que des niveaux hétérogènes de biens publics locaux déforment la géographie de l’activité privée.


  • Résumé

    This thesis studies how heterogeneity in the quality of local public goods may influence the geography of economic activity, through the study of two mechanisms generating such heterogeneity. In the first two chapters, the local public good I study is technological knowledge. The analysis is rooted in a vast body of literature showing that knowledge flows exhibit a strong spatial bias. The first chapter studies the dynamics of link formation between innovators, and their link with the aggregate effect of distance on knowledge flows. The analysis shows that innovators learn about new knowledge gradually, using the contacts of their own contacts. Inserting this fact in a network formation model yields predictions about the size of innovators and a relation between size and the distance of citations, which are met in the data. The second chapter takes these local innovation networks as given, and investigates how they influence firms’ location choices through their decisions to relocate R&D labs. I show that innovative firms are more mobile than the average firm, and that denser innovation networks attract them while a poor position in their local network makes them more likely to leave. I then study theoretically the problem faced by firms able to relocate their R&D labs with limited information about the other locations.The third chapter studies a different problem in which a local public good provided by the public sector is spatially heterogeneous, due to wages set centrally. It shows that public sector workers exert positive spillovers on private sector workers, implying that heterogeneous levels of public good provision distort the geography of private sector activity.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Sciences Po à Paris

Local public goods and the geography of economic activity


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sciences Po Paris (Campus de Paris). Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Sciences Po à Paris

Informations

  • Sous le titre : Local public goods and the geography of economic activity
  • Détails : 1 vol. (IX-180 p.)
  • Notes : Contient un résumé en français (p. 163-174).
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitre
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.