Trouble dans la race : construction et négociations des frontières raciales dans deux types de familles mixtes en France

par Solène Brun

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Mirna Safi.

Soutenue le 22-05-2019

à Paris, Institut d'études politiques , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) , en partenariat avec Observatoire sociologique du changement (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Patrick Simon.

Le jury était composé de Mirna Safi, Muriel Darmon, Marta Dominguez Folgueras, Ann- Juanita Morning.

Les rapporteurs étaient Patrick Simon, Muriel Darmon.


  • Résumé

    Cette thèse prend pour objet les frontières raciales et leurs dynamiques en France, à partir de l’étude croisée de deux configurations familiales dans lesquelles la mixité raciale est particulièrement saillante : les familles ayant eu recours à l’adoption internationale et les familles formées par des couples mixtes. En nous invitant à situer l’approche analytique au croisement entre sociologie de la famille, des socialisations et des relations raciales, l’étude de ces deux types de familles – transgressives de la norme d’homogénéité raciale intrafamiliale – nous permet d’investiguer les lieux intimes de la formation des identités raciales dans un contexte « trouble » qui s’avère particulièrement heuristique. Si la famille est généralement reconnue comme étant le lieu par excellence des socialisations primaires, notamment de classe et de genre, la race comme rapport social demeure toutefois sous-explorée dans les études sur la socialisation en France. Cette thèse entend participer à l’investigation empirique d’une telle question. Cette recherche est fondée sur un protocole multi-méthodes, où les entretiens semi-directifs avec des parents adoptifs, des personnes adoptées, des parents en couple mixte et des descendants d’unions mixtes (n = 91), ainsi que les observations, viennent compléter l’exploitation de bases de données statistiques (Enquête sur l’adoption en France (Ined, 2001-2002) et enquête Trajectoires et Origines (Ined, Insee, 2008-2009)). Le protocole mis en œuvre est ainsi pluriel à plusieurs égards, dans l’articulation des terrains mais aussi des méthodes. Cette approche permet de fonder la thèse sur des données riches qui, dans la perspective analytique, nourrissent utilement le travail de comparaison.

  • Titre traduit

    Race trouble : racial boundaries construction and negotiation in two types of mixed families in France


  • Résumé

    This dissertation focuses on racial boundaries and their dynamics in France, combining the study of two family settings in which racial mixedness is particularly salient: international adoptive families and mixed-race families. Locating the analytical approach at the crossroad of family, socialization, and racial relations scholarships, the study of those two types of families, which may be considered as transgressive of the dominant norm of racial homogeneity within the family, is an opportunity to investigate the intimate sites of racial identity formation. Indeed, this combined analysis builds on the classical perspectives on racial formation identity which distinguish between self-identification and assignation by others, bringing the role of transmission and of family socialization into the picture. If family is generally recognized as the main site of primary socialization, race remains under-explored in socialization studies in France. This dissertation aims at bridging this gap. This research is based on a multimethod design: semi-structured interviews with adoptive parents, adoptees, mixed couples and first-generation mixed-race individuals (n = 91), field observations and quantitative data from two surveys (survey on adoption in France (Ined, 2001-2002) and “Trajectories and origins” survey (Ined, Insee, 2008-2009)). The research design is thus plural, both in the articulation of fieldworks and in the methods that are used. This allows the dissertation to be based on rich data which usefully feeds the comparative and analytical perspectives.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Sciences Po à Paris

Trouble dans la race : construction et négociations des frontières raciales dans deux types de familles mixtes en France


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par Sciences Po à Paris

Informations

  • Sous le titre : Trouble dans la race : construction et négociations des frontières raciales dans deux types de familles mixtes en France
  • Détails : 1 vol. (619 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 569-602
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.