Caractérisation de l'asymétrie neuromusculaire des personnes souffrant de lombalgie chronique non-spécifique

par Kevin Rose-Dulcina

Thèse de doctorat en Mouvement et comportement pour la santé et l'autonomie

Sous la direction de Nicolas Vuillerme et de Stéphane Armand.

Le président du jury était Christian Beyaert.

Le jury était composé de Nicolas Vuillerme, Stéphane Armand, Emilie Simoneau, Christine Cedraschi.

Les rapporteurs étaient Christian Beyaert, Davy Laroche.


  • Résumé

    Les lombalgies représentent la principale cause d'invalidité dans le monde depuis 1990. Sa forme chronique (durée supérieure à 3 mois) affecte 10 à 15% des cas et représente 70 à 90% du coût total lié aux lombalgies. De plus, un diagnostic précis ne peut être obtenu que dans 10-15% des cas en raison d'un manque de connaissances de la pathophysiologie catégorisant ces lombalgies comme non-spécifiques. Chercheurs et cliniciens ont mis en avant le besoin d’identifier des sous-groupes au sein de la population lombalgique chronique non-spécifique (NSCLBP) afin d’optimiser la prise en charge thérapeutique. Dans ce contexte, un projet de classification des patients NSCLBP intégrant une approche multifactorielle a été mis en place. En effet, divers facteurs contribuent au développement et à la persistance des NSCLBP. Parmi ces facteurs, on retrouve les altérations de l’activité des muscles lombaires. Ces travaux de thèse se sont intéressés à ces altérations et représentent une partie du projet d’identification des sous-groupes.La littérature met en évidence différentes altérations dans l’activité électromyographique (EMG) des muscles lombaires chez les patients NSCLBP lors de l’exécution de plusieurs tâches fonctionnelles telles que la marche, le soulever de charge, le transfert assis-debout et encore la montée d’escaliers. Parmi ces altérations EMG, l’asymétrie neuromusculaire entre le côté droit et le côté gauche a montré une influence sur l’effet de la réhabilitation, le recrutement musculaire et la persistance de la douleur. Ces éléments font de l’asymétrie neuromusculaire un facteur important pour la compréhension de la pathophysiologie des NSCLBP. Cependant, peu d’études, à ce jour, se sont intéressées à l’asymétrie droite/gauche de l’activité des muscles lombaires. Étudier cette asymétrie pourrait permettre une meilleure compréhension de la pathophysiologie des NSCLBP.L’objectif de cette thèse était donc de caractériser l’asymétrie de l’activité des muscles lombaires lors de différentes tâches motrices et d’évaluer sa pertinence dans le processus d’identification de sous-groupes de patients NSCLBP. Pour répondre à ces objectifs, quatre études complémentaires ont été menées au cours de tâches motrices nécessitant un mouvement synchrone entre droite et gauche.Dans leur ensemble, ces travaux de thèse mettent en évidence une altération globale de l’activité EMG des muscles lombaires au cours des quatre tâches motrices étudiées que sont le test de Sorensen, la flexion antérieure maximale du tronc, le transfert assis-debout et le soulever de charge. Malgré le fait que certaines altérations permettent une augmentation de la stabilité du tronc, elles peuvent toutes avoir des conséquences nocives à long terme. L’asymétrie neuromusculaire est l’une de ces altérations mais elle ne semble présente que lors de la tâche de flexion antérieure maximale du tronc. Considérant que le projet de classification se base principalement sur les altérations observées dans la population NSCLBP, l’intégration de l’asymétrie du phénomène de flexion-relaxation peut représenter un intérêt certain dans le processus d’identification des sous-groupes. Il serait aussi pertinent d’étendre l’analyse aux muscles de l’abdomen et du bassin ainsi que d’évaluer l’influence des paramètres psychologiques pour une compréhension plus complète de ces résultats.

  • Titre traduit

    Caracterisation of the neuromuscular asymmetry in adult patients with nonspecific chronic low back pain


  • Résumé

    Low back pain (LBP) is the leading cause of disability worldwide since 1990. Its chronic form (lasting longer than 3 months) affects 10 to 15% of cases and represents 70 to 90% of the total cost of low back pain. Most LBP is classified as non-specific because the pain’s source cannot be precisely established in 85%–90% of cases. The need to identify subgroups of nonspecific chronic low back pain (NSCLBP) was highlighted by both clinicians and researchers in order to optimize therapeutic management. In this context, a project of NSCLBP subgroup identification based on a multifactorial approach has been established. Indeed, several factors contribute to the development and the persistence of NSCLBP. Alterations in the activity of the lumbar muscles have been suggested as one of these contributing factors. This doctoral work has focused on these alterations and represent a part of the subgroup identification project.Literature reported various alterations in the lumbar muscles activity of the NSCLBP patients during several tasks. Among these alterations, neuromuscular asymmetry between the left and right side was reported to influence muscle recruitment, rehabilitation and persistence of pain. These elements make neuromuscular asymmetry an important factor in understanding the pathophysiology of NSCLBP. However, few studies have investigated right / left asymmetry of lumbar muscle activity during functional tasks of the daily life. Studying this asymmetry would allow a better understanding of the pathophysiology of NSCLBP.This doctoral work aimed to characterise the neuromuscular asymmetry of NSCLBP patients in comparison with asymptomatic participants. To achieve this objective, several complementary studies were successively conducted.As a whole, this doctoral work highlights a global alteration of the activity of the lumbar muscles in NSCLBP patients during the four motor tasks studied. Most of these alterations aimed to enhance the stability of the spine but lead to potential long-term consequences. Neuromuscular asymmetry is one of these alterations but seems to be present only during maximal trunk forward bending. Considering the clustering project is mainly based on the alterations observed in the NSCLBP population, the integration of the asymmetry of the flexion-relaxation phenomenon may represent an interesting parameter in the process of identification of the subgroups. It would also be useful to extend the analysis to the abdominal and pelvis muscles as well as to evaluate the influence of the psychological parameters for a deeper understanding of these results.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.