Du classement au reclassement : sociologie historique de l'édition jeunesse en France et en Espagne

par Delia Guijarro Arribas

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Gisèle Sapiro.

Soutenue le 08-11-2019

à Paris, EHESS , dans le cadre de École doctorale de l'École des hautes études en sciences sociales , en partenariat avec Casa de Velázquez (Madrid) (Ecole Française à l'Etranger) .

Le président du jury était Bertrand Legendre.

Le jury était composé de Bertrand Legendre, Pascale Garnier, Bertrand Geay, Pura Fernández, Jean-Yves Mollier.

Les rapporteurs étaient Pascale Garnier, Bertrand Geay.


  • Résumé

    Cette thèse cherche à comprendre et expliquer l’interdépendance entre l’évolution des pratiques classificatoires des éditeurs jeunesse et la construction d’un sous-espace éditorial autonome, intégré et doté d’une forte puissance de légitimation. Ce travail vise ainsi à restituer à partir des exemples de deux pays – la France et l’Espagne – les contours de l’édition jeunesse d’un point de vue national et transnational. À travers l’étude des systèmes de classification du marché éditorial jeunesse dans deux sous-champs nationaux et deux aires linguistiques cette recherche s’inscrit au croisement d’une sociologie historique de la culture et d’une sociologie des classifications. Elle se veut à la fois comparative, croisée et transnationale. Elle s’intéresse particulièrement aux logiques et pratiques des agents du sous-champ de l’édition jeunesse – en tenant compte de leur espace des possibles tant au sein de la maison d’édition que dans le marché éditorial – qui visent l’imposition de catégories circulant dans et par-delà les États-nations. Il s’agit d’aller au cœur des systèmes de classification pour mieux comprendre le marché éditorial et culturel, mais aussi la genèse des représentations et des pratiques sociales, les acceptions du local et du global ainsi que l’interaction de stratégies symboliques et économiques orientées vers la construction sociale de la valeur du produit.

  • Titre traduit

    From classification to reclassification : historical sociology of youth publishing in France and Spain


  • Résumé

    In this thesis the goal is to understand and explain the mutual reliance between the evolution of the way editors classified children’s books and the creation of an autonomous and integrated editorial subfield which have a major role in the process of legitimating children literature. In this study I will work on two countries – France and Spain – to reestablish the evolution of the children’s book publishing from both a national and transnational perspectives. I will study the systems used to classify children’s books in two national subfiels and two linguistic areas. This research will offer a historical sociology of culture approach and a sociology of classification approach. This analysis will be comparative, entangled and transnational. It will focus on the logics and the strategies of the children’s book publishers to impose categories that would spread inside – and beyond – nation-states, taking into account their space of possibles as much inside the publishing house as on the publishing market. I am going to analyse the classification systems to better understand the cultural and editorial markets. I will also study the origin of the children’s book representations and social practices. I will try to understand the interaction of symbolic and economic strategies that are built on a social construction around the value of a product.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : École des hautes études en sciences sociales. Thèses.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.