Evolution, préparation et traitement des allogreffes de l'appareil locomoteur

par Roger Erivan

Thèse de doctorat en Santé

Sous la direction de Stéphane Descamps et de Jean-Marie Nedelec.

Le président du jury était Anne Tournadre.

Le jury était composé de Patricia Thoreux, Philippe Rosset.


  • Résumé

    La France est très en retard sur l’utilisation des allogreffes de l’appareil locomoteur de type os massif, tendons, ménisques, tant sur le plan de l’approvisionnement, que sur les traitements. Le manque de ce type de tissus est majeur. Un état des lieux est nécessaire puis l’objet de ce travail est d’améliorer la situation de carence qualitative et quantitative de ces greffes. En premier lieu ce travail se porte sur l’évolution de l’utilisation de greffes de l’appareil locomoteur et sur l’évaluation des besoins. Nous avons retrouvé un grand déficit d’allogreffes à la fois osseuses et tissulaire avec un besoin en os massifs, en tendons-ligaments et en ménisque qui n’est pas couvert. La situation nationale de carence entraine la nécessité d’importer de nombreuses greffes de l’étranger. Puis ce travail a étudié les propriétés des allogreffes osseuses avec un des traitements actuels, qui a permis de retrouver des propriétés mécaniques globalement conservées mais avec des résidus chimiques, ce qui pourrait expliquer les problèmes d’ostéointégration parfois rencontrés. Ensuite nous avons développé une méthode pour améliorer l’approvisionnement et la standardisation des prélèvements des allogreffes de l’appareil locomoteur issues de prélèvements multi organes et tissus. Par la suite nous avons mis en place un procédé sans utilisation de produit chimique, à base de CO2 supercritique. Les propriétés anatomopathologiques, mécaniques et virologiques de ce procédé sont décrites. Un début d’analyse de biocompatibilité a également été réalisé. Enfin, nous avons étudié les autres types de greffes en se concentrant sur les tendons et les nerfs avec étude des propriétés biomécaniques des allogreffes tendineuse en fonction de l’irradiation de celles-ci et nous avons comparé les méthodes de conservation des allogreffes nerveuses avant la réalisation d’un traitement sur ces tissus. L’ensemble de ce travail permet d’avoir une vision globale des besoins et permet d’envisager des traitements possibles de ces greffes mais nécessite des études complémentaires pour arriver à une mise en place en pratique et une validation par les autorités compétentes.

  • Titre traduit

    Evolution, preparation and treatment of allografts of the musculoskeletal system


  • Résumé

    France is very late in using allografts of the musculoskeletal system such as massive bones, tendons and menisci, both in terms of supply and treatment. The lack of this type of tissue is major. An inventory of fixtures is necessary. The object of this work is to improve the situation of qualitative and quantitative deficiency of these transplants. In the first place, this work focuses on the evolution of the use of transplants of the musculoskeletal system and on the evaluation of needs. We found a great deficit of both bone and soft tissue allografts with a need for massive bones, tendons-ligaments and menisci that is not covered. The national deficiency situation leads to the need to import many transplants from abroad. Then this work studied the properties of bone allografts with one of the current treatments, which made it possible to find mechanically conserved properties overall but with chemical residues, which could explain the osseointegration problems sometimes encountered. Then we developed a method to improve the supply and standardization of allograft samples from the musculoskeletal system from multi-organ and tissue samples. Subsequently we implemented a chemical-free process based on supercritical CO2. The anatomopathological, mechanical and virological properties of this process are described. An early biocompatibility analysis was also conducted. Finally, we studied the other types of grafts by focusing on the tendons and the nerves with study of the biomechanical properties of the tendon allografts according to the irradiation of these and we compared the methods of conservation of the allografts nerves before the performing a treatment on these tissues. All this work makes it possible to have a global vision of the needs and makes it possible to envisage possible treatments of these transplants but requires additional studies to arrive at a setting up in practice and a validation by the competent authorities.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 27-09-2024

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.