Thèse soutenue

Vers une version alternative à la suspension CRONE Hydractive

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Jean-Louis Bouvin
Direction : Xavier MoreauAlain Oustaloup
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Automatique, productique, signal et image, ingénierie cognitique
Date : Soutenance le 26/03/2019
Etablissement(s) : Bordeaux
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale des sciences physiques et de l’ingénieur (Talence, Gironde ; 1995-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de l'intégration du matériau au système (Talence, Gironde)
Jury : Président / Présidente : Luc Dugard
Examinateurs / Examinatrices : Xavier Moreau, Alain Oustaloup, Luc Dugard, Xavier Brun, Michel Basset, Audrey Rizzo, Vincent Hernette, André Benine-Neto, Pascal Serrier
Rapporteurs / Rapporteuses : Xavier Brun, Michel Basset

Résumé

FR  |  
EN

La suspension CRONE Hydractive, développée par l’équipe CRONE dans le cadre des suspensions de véhicules automobiles, présente des performances remarquables. En effet, l’association de l’approche CRONE, garantissant la robustesse du degré de stabilité aux variations de la masse suspendue, et de la stratégie Hydractive, permettant la commutation d’une architecture de suspension orientée confort vibratoire à une autre orientée comportement routier,permet la mise en défaut de la plupart des dilemmes inhérents aux architectures traditionnelles de suspension. La présente étude propose ainsi le développement d’une version alternative de la suspension CRONE par deux approches. Une première approche consiste en la mise en place d’une version passive métallique reposant sur l’utilisation des ressorts à lames en s’inscrivant dans une démarche de modernisation et d’optimisation des technologies historiques. La seconde approche, quant à elle, consiste à proposer le développement d’une version active pneumatique de la suspension CRONE. La modélisation complète de l’architecture « CRONE » orientée confort est alors proposée à travers celle de ses accumulateurs et gicleurs pneumatiques. Cette nouvelle version de suspension, en adoptant une technologie d’actualité de plus en plus répandue et pouvant bénéficier des développements du Véhicule Autonome Connecté, ouvre de nouvelles perspectives d’évolution de la suspension automobile.