Les yeux de la mer et les médecins de la mer : des espaces sacrés des ancêtres aux aires marines protégées des vazaha sur le littoral vezo à Madagascar

par Roberto Francis Veriza

Thèse de doctorat en Géographie humaine

Sous la direction de Laurent Couderchet et de Barthélémy Manjakahery.

Soutenue le 17-06-2019

à Bordeaux 3 en cotutelle avec l'Université de Tuléar , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Passages (Pessac, Gironde ; Pau ; Talence, Gironde) (laboratoire) .


  • Résumé

    La bande côtière du littoral Sud-ouest de Madagascar est occupée par le groupe des Vezo dont la pêche est le principal moyen de subsistance. Cette occupation s’inscrit dans une longue histoire depuis l’époque de la traite d’esclaves, au XVIIème siècle. Les Vezo ont fondé leur identité grâce à la pêche et à la maîtrise de la navigation, avec la mise en place de sites interdits en mer pour gérer les ressources. Au début des années 1980, les océanographes ont signalé que les écosystèmes marins et côtiers étaient « en danger ». On attribue généralement la dégradation de l’environnement à l’accroissement de la pauvreté, à une demande accrue de produits halieutiques par le marché national et international, ainsi qu’à l’augmentation du nombre des usagers de la mer. Le diagnostic négatif quant à l’évolution des écosystèmes est à l’origine de l’intervention des institutions internationales et agences de développement dès le début des années 1990. Sur le registre du développement, il s’agit alors de moderniser les pratiques traditionnelles vezo et leurs engins de pêche. Dans le même temps, les conservationnistes créent des réserves marines et assurent la promotion du « volontourisme » et de l’aquaculture. A travers l’exemple d’Andavadoake, nous analysons l’évolution de l’occupation de l’espace ainsi que celle des pratiques de pêche, dont l’originalité était la gestion des tanifaly, espaces sacrés. Quelle évolution de l’identité vezo autorise l’appréhension d’un tel changement ? Une analyse des stratégies territoriales dans leur profondeur historique nous permet de remettre en cause le classement des Vezo en groupe ethnique, ce qui est aussi une des ambitions de notre thèse. Enfin, nous évaluons dans quelle mesure la politique de mise en réserves des écosystèmes marins a participé aux transformations organisationnelles et spatiales des Vezo.

  • Titre traduit

    Eyes from the sea and the doctors of the sea : sacred spaces of the ancestors to the marine protected areas of the vazaha on the vezo coastline in Madagascar


  • Résumé

    The coastal strip of the southwest of Madagascar is occupied by the group of Vezo whose fishing is the main livelihood. This occupation is part of a long history since the days of the slave trade (seventeenth century). Vezo based their identity through fishing (with the introduction of banned sites to manage marine resources) and control of navigation. In the early 1980s, oceanographers have reported that marine and coastal ecosystems are "in danger." It is generally attributed to increased poverty, a strong demand for fish products by the national and international market, and a higher number of users of the sea. The negative result in the evolution of these ecosystems is the origin of the intervention, since the early 1990s, of the international institutions and development agencies to modernize traditional vezo practices and fishing gear. Similarly, conservationists have established marine protected areas and promoted “volontourism” and aquaculture. Through the example of Andavadoake, we analyze the evolution of the use of space as well as fishing practices, whose originality was managing tanifaly "sacred sites" which changes the vezo identity. An analysis of regional strategies in their historical depth allows us to challenge the classification in Vezo ethnic group, which is also one of the goals of our thesis. Finally, we will evaluate to what extent the policy of setting reserves participated in the organizational and spatial transformations Vezo. Finally, we evaluate how expansion of marine protected areas participate in the Vezo's organizational and spatial transformations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.