Thèse soutenue

Le jeu vidéo didactique ou serious game : processus de conception, ingénierie didactique et game design

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mériem El Mansouri
Direction : Nicole BiagioliRené Lozi
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'éducation
Date : Soutenance le 02/12/2019
Etablissement(s) : Université Côte d'Azur (ComUE)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Centre transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants (Nice ; 2012-....) - Centre transdisciplinaire d’épistémologie de la littérature et des arts vivants
Jury : Président / Présidente : Christine Poplimont
Examinateurs / Examinatrices : Christine Poplimont, Laurent Collet, Cédric Fluckiger
Rapporteurs / Rapporteuses : Laurent Collet, Cédric Fluckiger

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Cette recherche s’inscrit dans une réflexion interdisciplinaire sur le game design de jeux vidéo didactiques souvent appelés serious games ou jeux sérieux. Nous sommes partis du constat que les jeux vidéo pour apprendre actuellement sur le marché présentaient de nombreuses faiblesses aussi bien ludiques que didactiques. L’analyse de ces jeux et de leurs conceptions a mis en lumière que même si la volonté des concepteurs était d’associer ludique (jeu) et didactique (sérieux) dans un même objet, la dichotomie entre les clichés véhiculés par le jeu et le travail (sérieux) persistait dans les esprits jusqu’à conditionner leur conception. Nous proposons donc une nouvelle approche du game design de ces jeux vidéo, avec une modélisation théorique qui couvre l’ensemble du processus de conception et dont la mise en pratique a pris la forme d’une gestion de projet mixte basée sur la recherche et les pratiques professionnelles dans le domaine du jeu vidéo et des sciences de l’information et de la communication d’une part, et sur la recherche et les pratiques professionnelles dans le domaine de l’enseignement et des sciences de l’éducation d’autre part. Nous développons une ingénierie de conception « inclusive » qui exige des compétences d’enseignant-didacticien et de game designer et dans laquelle l’expérience proposée par le jeu vidéo est issue de la fusion du ludique et du didactique dans un scénario unique de jeu. Enfin nous mettons à l’épreuve notre proposition d’ingénierie basée sur la fusion des expériences ludique et didactique, en réalisant et testant un prototype de jeu vidéo didactique sur le thème de l’alimentation intitulé A table , afin de vérifier si elle est capable de remédier aux faiblesses des jeux sérieux actuellement disponibles.