Thèse soutenue

Une géographie sociale critique du contrôle migratoire en Croatie : ancrages et mirages d'un dispositif

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Morgane Dujmovic
Direction : Pierre Sintès
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Géographie
Date : Soutenance le 28/11/2019
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole Doctorale Espaces, Cultures, Sociétés (Aix-en-Provence)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Temps, espaces, langages, Europe méridionale-Méditerranée (Aix-en-Provence, Bouches-du-Rhône)
Jury : Président / Présidente : Anne-Laure Amilhat-Szary
Examinateurs / Examinatrices : Marc Bernardot
Rapporteurs / Rapporteuses : Jasna Čapo Žmegač, Camille Schmoll

Résumé

FR  |  
EN

Cette thèse explore les dimensions contemporaines du dispositif spatial de contrôle migratoire en Croatie. Elle retrace la genèse d’un ensemble de camps destiné à des personnes en migration, installés voire financés dans le cadre de l’adhésion à l’Union européenne. Le regard géographique scrute ce dispositif des années 2000 jusqu’à la période qualifiée de « crise » migratoire (2015-2016) pour en révéler les formes, les fonctions et les dynamiques. À l’échelle fine des individus, l’analyse s’intéresse aux effets de ce mode de gestion de l’altérité depuis les sociétés locales. Dans cette optique, le projet cartographique s’attarde sur des trajectoires migratoires sensibles et incarnées. Ancrées dans une géographie sociale holiste, les conclusions de cette recherche fondée sur le cas croate questionnent les approches restrictives des politiques d’immigration et d’asile en Europe.