Thèse soutenue

Elaboration de dispositifs médicaux ophtalmiques à libération contrôlée de médicaments par imprégnation supercritique

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Kanjana Ongkasin
Direction : Elisabeth BadensYasmine Masmoudi
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l'environnement. Génie des procédés
Date : Soutenance le 11/12/2019
Etablissement(s) : Aix-Marseille
Ecole(s) doctorale(s) : Ecole doctorale Sciences de l'Environnement (Aix-en-Provence ; 1996-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de Mécanique, Modélisation et Procédés Propres (M2P2) (Marseille, Aix-en-Provence)
Jury : Président / Présidente : Thierry Tassaing
Examinateurs / Examinatrices : Martial Sauceau, Michel Jullien, Arnaud Rigacci
Rapporteurs / Rapporteuses : Casimiro Mantell, Feral Temelli

Résumé

FR  |  
EN

Les technologies utilisant le CO2 supercritique sont considérées comme des alternatives vertes et éco-responsables pour la formulation de médicaments et le traitement de dispositifs médicaux. Ce travail de thèse a pour objectif de développer des dispositifs médicaux ophtalmiques innovants pour prévenir deux complications postopératoires de la chirurgie de la cataracte, l’endophtalmie et l’opacification de la capsule postérieure. Parmi d'autres procédés, l'imprégnation supercritique a été sélectionnée pour incorporer des principes actifs ophtalmiques dans des implants intraoculaires (IOLs) disponibles dans le commerce et largement utilisés pour la chirurgie de la cataracte. Une action ciblée des médicaments avec une libération prolongée directement dans les zones potentiellement affectées peut être atteinte sans nécessiter d'interventions médicales supplémentaires. L’imprégnation supercritique d’IOLs acryliques hydrophobes et souples a été étudiée en faisant varier les conditions opératoires de pression (8 à 25 MPa), de température (308 à 328 K) et de durée (30 à 240 min). L'influence de l'utilisation de l’éthanol comme co-solvant a également été évaluée. La cinétique de relargage du médicament \textit{in vitro} a été suivie pour déterminer les taux d'imprégnation. Afin de rationaliser l’influence des phénomènes concomitants gouvernant l’imprégnation, les comportements thermodynamiques des systèmes impliqués, polymère/ CO2 et médicament/CO2, ont été étudiés. L’implantation des dispositifs médicaux imprégnés dans des sacs capsulaires de donneurs humains ont montré le potentiel clinique de ces implants à libération prolongée innovants