Thèse soutenue

Explicit la mort de Fromondin : édition et étude linguistique, littéraire et historique du passage correspondant aux vers 13935 à 14795 du ms. A de Gerbert de Mez d'après les douze mss complets ABCDEJMNPRSV et les trois amputés d'une partie de la fin ILQ

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Gauthier Grüber
Direction : Jean-Charles Herbin
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Langues et littératures. Langues et littératures françaises
Date : Soutenance le 20/06/2018
Etablissement(s) : Valenciennes
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Lille ; 2006-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire de cultures, arts, littératures, histoire, imaginaires, sociétés, territoires, environnement (Valenciennes, Nord ; 2007-2019)
Communauté d'Universités et Etablissements (ComUE) : Communauté d'universités et d'établissements Lille Nord de France (2009-2013)
Jury : Président / Présidente : Muriel Ott
Examinateurs / Examinatrices : Jean-Charles Herbin, François Suard, Nadine Henrard, Catherine M. Jones, Jean-Pierre Martin
Rapporteurs / Rapporteuses : Muriel Ott, François Suard

Résumé

FR  |  
EN

La présente édition s’attache à une partie particulière de la chanson de Gerbert de Metz, dernière partie du cycle original des Loherains, à savoir la conclusion du récit (de la fuite de Fromondin, dernier des Bordelais, jusqu’à sa mort). Cette édition comprend une description détaillée et une étude comparative de tous les manuscrits disponibles pour ce passage (soit douze manuscrits complets : ABCDEJMNPRSV, et trois amputés de la fin IL1Q), une étude littéraire s’attachant à analyser l’originalité de cette conclusion d’un point de vue narratif, stylistique et historique, une analyse linguistique ainsi qu’un glossaire, un index des noms propres. L’édition des textes en elle-même se présente sous une forme semi synoptique afin de permettre une lecture comparative des différentes familles de manuscrits envisagées pour la conclusion. L’intérêt de cette thèse est de proposer de nouveaux éléments dans la connaissance de la riche tradition manuscrite de la Geste des Loherains, ainsi que dans la possible écriture de sa conclusion (sources et interprétations).