Discordances dans l'ellipse périphérique en français

par Aoi Shiraishi

Thèse de doctorat en Linguistique. Syntaxe

Sous la direction de Anne Abeillé.

Soutenue le 15-06-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences du langage (Paris ; 1992-2019) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (1970-2019) (établissement de préparation) et de Laboratoire de linguistique formelle (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Barbara Hemforth.

Le jury était composé de Anne Abeillé, Barbara Hemforth, Rui P. Chaves, Shûichi Yatabe, Berthold Crysmann, Anne Dagnac.

Les rapporteurs étaient Rui P. Chaves, Shûichi Yatabe.


  • Résumé

    Cette thèse se centre sur les discordances dans l’ellipse périphérique (RNR) et propose une analyse basée sur l’identité de lexème entre le matériel manquant et le matériel périphérique. Les analyses précédentes accordent de l’importance au syncrétisme, ou identité phonologique (Pullum & Zwicky (1986)). Dans cette thèse, nous contestons cette hypothèse. Nous avons analysé 5 types de discordance dans l’ellipse périphérique: discordances de polarité, de possessifs, de prépositions, de voix et de formes verbales. Nos études de corpus sur Internet, sur Frtenten 2012 (1.6 milliard de mots) (Baroni et al. (2009)) et sur le English Web 2013 (19 milliard mots) montrent l’existence des discordances dans l’ellipse périphérique en français et en anglais. Les discordances sont assez nombreuses même dans des écrits soignés. Dans tous les cas, les discordances sont résolues par la forme qui correspond au second conjoint. Les résultats des expériences de jugements d’acceptabilité et de mouvements oculaires permettent d’intégrer les discordances dans la grammaire. Les résultats sont compatibles avec les analyses qui postulent l’identité sémantique entre le matériel manquant et l’antécédent pour l’ellipse. Nous proposons une analyse formelle en HPSG.Nous comparons les résultats obtenus avec les cas de coordination lexicale. Nous montrons que l’accord de proximité s’applique (Villavicencio et al. (2005)) et nous proposons une analyse HPSG pour la coordination de verbes et de prépositions.

  • Titre traduit

    Mismatches in French peripheral ellipsis


  • Résumé

    This thesis focuses on mismatches in peripheral ellipsis (RNR) and proposes an analysis based on lexeme identity between the missing material and the peripheral material. Previous analyses put emphasis on syncretism, or phonological identity (Pullum & Zwicky (1986)). In this thesis, we challenge this hypothesis. We analyzed 5 types of mismatches in peripheral ellipsis: polarity mismatch, possessive mismatch, voice mismatch and verbal form mismatch. Our corpus studies on the Internet, on Frtenten 2012 (1.6 billion words) (Baroni et al. (2009)) and on English Web 2013 (19 billion words) shows the existence of mismatches in peripheral ellipsis in French and English. Mismatches are quite numerous even in careful writings. In all cases, the mismatches are resolved by the form that corresponds to the second conjunct. The results of acceptability judgment tests and eye tracking experiments allow the integration of these mismatches into the grammar. The results are compatible with analyses postulating semantic identity between the missing material and the antecedent for ellipsis. We formalize peripheral ellipsis with mismatch within HPSG.We finally compare our results with lexical coordination. We show that it obeys closest conjunct agreement (Villavicencio et al (2005)) and propose a HPSG analysis for coordination of verbs and prepositions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.