Rôle des auxiliaires du passif en italien

par Cristina Castellani

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Danh Thành Do-Hurinville et de Claire Martinot.

Le président du jury était Michele De Gioia.

Le jury était composé de Danh Thành Do-Hurinville, Claire Martinot, Michele De Gioia, Claude Muller, Huy-Linh Dao.

Les rapporteurs étaient Claude Muller.


  • Résumé

    Le passif italien offre une variété de choix qui n‟est guère comparable à celle du français.En dehors de la forme canonique essere Vpp, il existe aussi les formes avec venire, andare, finire, rimanere, risultare, restare, stare. L‟objectif de ce travail est de comprendre le fonctionnement de essere, venire, andare, rimanere et restare, auxiliaires formateurs du passif italien, et la fonction de l‟existence d‟une telle diversité dans le cadre du Lexique-Grammaire de Maurice Gross et de la méthodologie de l‟Analyse Matricielle Définitoire (AMD) de Amr H. Ibrahim.L‟étude se développe sur 10 chapitres.La première partie présente l‟état de l‟art sur le passif italien et la description des 5 auxiliaires retenus, d‟après la description traditionnelle des linguistes et des grammairiens.Les chapitres suivants sont consacrés à la description de chaque auxiliaire et à la comparaison de leurs emplois. Le travail se conclut sur la synthèse des différentes caractéristiques des périphrases passives et sur des considérations d‟ordre aspectuo-temporel avec une tentative de systématisation.On constate que les auxiliaires sont rarement commutables et que chacun d'eux induit des restrictions d'ordre morpho-syntaxique et aspectuel différent.

  • Titre traduit

    Role of passive auxiliaries in italian


  • Résumé

    Italian passive form offers a variety of choices that are hardly comparable to those of French. Apart from the canonical form essere and Past Participle, there are also the forms with venire, andare, finire, rimanere, risultare, restare, stare. The objective of this work is to understand the use of essere, venire, andare, rimanere and restare, auxiliaries of the Italian passive form, and the function of the existence of such a diversity within the framework of the Lexicon-Grammar of Maurice Gross and Amr H. Ibrahim's Methodology of Analytical Defining Matrixes (ADM).The study develops through 10 chapters.The first part introduces the state of the art on the Italian passive and the description of the chosen five auxiliaries, according to the traditional description of linguists and grammarians. The following chapters are devoted to the description of each auxiliary and the comparison of their uses.The work concludes with the synthesis of the different characteristics of passive periphrases and considerations of an aspectual-temporal order with an attempt at systematization.The aim of this work is to prove that the said auxiliaries are rarely commutable and that each of them introduces different morpho-syntactic and aspectual restrictions.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Rôle des auxiliaires du passif en italien


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Rôle des auxiliaires du passif en italien
  • Détails : 1 vol. (327 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.243-255.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.