Role of RXR signaling in control of neuroinflammation : relevance for research into depression

par Anna Podlesny-Drabiniok

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Wojciech Krezel.

Le président du jury était Claire Gavériaux-Ruff.

Le jury était composé de Daniel Metzger, Carlos Parras.

Les rapporteurs étaient Máté Döbrössy, Pierre-Yves Risold.

  • Titre traduit

    Rôle de la signalisation RXR dans le contrôle de la neuro-inflammation : intérêt pour l'étude de la dépression


  • Résumé

    La dépression est un trouble neurologique grave et la deuxième cause d’invalidité dans le monde. Récemment, la signalisation du récepteur X aux rétinoïdes et l’inflammation chronique ont été identifiées comme facteurs génétiques et environnementaux. Au cours de ma thèse, j'ai étudié la façon dont le récepteur X gamma aux rétinoïdes (RXRg) contrôle la neuroinflammation dans deux modèles précliniques de dépression. J'ai montré que RXRg contrôle un signal spécifique lié à l'âge, entrainant la sénescence et l'hypoactivité des cellules microgliales. Ce signal impacte également la phagocytose microgliale et contribue à l'hypertrophie neuronale dans le striatum, elle-même associée à des symptômes dépressifs. De plus, j'ai pu mettre en évidence une activité antidépressive des rexinoïdes et des fibrates dans le stress de défaite sociale chronique, ainsi que leur mécanisme cellulaire. Les données obtenues pourraient permettre le développement de nouveaux traitements antidépresseurs.


  • Résumé

    Depression is severe mental disorder that is a second leading contributor to diseases burden. Recently, retinoid X receptor signaling and chronic inflammation have been identified as genetic and environmental factors. However, a cross-talk between these two factors was poorly understood. During my PhD I have studied how retinoid X receptor gamma (RXRg) controls neuroinflammation in two pre-clinical models of depression. I have shown that RXRg controls age-specific signal that drives microglial senescence and hypoactivity. The latter, impacts also microglial phagocytosis and contribute to neuronal hypertrophy in the striatum that previously was associated with depressive symptoms. Additionally, I showed antidepressant activity and cellular mechanism of rexinoids and fibrates in chronic social defeat stress. Obtained data have strong therapeutic potential that may allow for development of new antidepressant therapies.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 31-01-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Bibliothèque électronique du Services des bibliothèques 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.