Thèse soutenue

Du corps reconstitué au corps reconfiguré : pour une compréhension éthique de l'appareillage prothétique à l'ère du techno-enchantement

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Valentine Gourinat
Direction : Philippe BretonLazare Benaroyo
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l’information et de la communication
Date : Soutenance le 14/12/2018
Etablissement(s) : Strasbourg en cotutelle avec UNIL - Université de Lausanne
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences humaines et sociales – Perspectives européennes (Strasbourg ; 2009-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Dynamiques européennes (Strasbourg)
Jury : Président / Présidente : Anne Marcellini
Examinateurs / Examinatrices : David Le Breton, Marina Maestrutti
Rapporteurs / Rapporteuses : Anne Marcellini, Agnès Roby-Brami

Mots clés

FR  |  
EN

Résumé

FR  |  
EN

Ce travail de thèse porte sur les représentations sociales du corps amputé et appareillé, dans l’imaginaire collectif contemporain. Il s’agira d’observer, de comparer et d’analyser la façon dont l’espace public et médiatique s’empare du champ des prothèses, et de confronter ces projections et imaginaires collectifs, avec la façon dont les amputés eux mêmes (mais aussi les soignants qui côtoient et les entourent) se représentent et construisent leur identité sociale et corporelle, afin de démontrer qu'un certain décalage sépare ce que l'on croit connaître des amputés et des prothèses, et ce qu'il en est réellement sur le terrain (problématiques réelles, pratiques et usages au quotidien). L’objectif sera aussi de tenter de formuler des propositions permettant de remettre la personne amputée au coeur de considérations plus rationnelles, pragmatiques et éthiques, loin de toute projection, spéculation et fantasmagorie.