Rôle des lymphocytes B associés aux structures lymphoïdes tertiaires dans la réponse clinique des patients atteints d’un cancer pulmonaire

par Hélène Kaplon

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Marie-Caroline Dieu-Nosjean.

Le président du jury était Patrice Debré.

Le jury était composé de Bertrand Dubois, Karen Willard-Gallo, Christophe Carnoy.

Les rapporteurs étaient Eric Tartour, Sandra Weller.


  • Résumé

    Le microenvironnement tumoral est un acteur majeur du contrôle immunitaire du développement tumoral. Ce contrôle commence à distance des cellules tumorales, dans le stroma tumoral, au sein de structures appelées structures lymphoïdes tertiaires (TLS), composées d'une zone de lymphocytes B (LB) où se trouvent principalement des lymphocytes B (LB) adjacents à une zone T. Nos précédents résultats ont mis en évidence que la zone B des TLS peut être un site de différenciation des LB en LB mémoires et plasmocytes (PC), sécrétant principalement des IgA et IgG chez les patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC). Nous avons donc émis l'hypothèse que ces PC à IgA et IgG peuvent être impliqués dans la génération de réponses immunitaires anti-tumorales. Nous avons démontré que de fortes densités de PC à IgA et IgG sont associées à une meilleure survie chez les patients NSCLC. Une co-localisation entre les PC à IgA et IgG et les LT CD8+stromales a été observée dans le stroma tumoral, suggérant un dialogue entre ces deux types cellulaires pouvant influencer la survie des patients. En effet, nous montrons que la combinaison de fortes densités en PC et LT CD8+ stromales détermine un groupe de patients de meilleur pronostic. L’ensemble de ces résultats fournit de nouvelles connaissances quant au rôle des plasmocytes intra-tumoraux dans le microenvironnement tumoral des patients NSCLC.

  • Titre traduit

    Role of tertiary lymphoid structure-associated B cells in the clinical response of lung cancer patients


  • Résumé

    The tumor microenvironment plays a major role in the immune control of the tumor development. This control starts at a distance from the tumor cells, in the tumor stroma, within structures called tertiary lymphoid structures (TLS), composed of a B-cell zone where B lymphocytes (LB) are mainly found, and a T-cell area that is adjacent to the B-cell zone. Our previous results in non-small cell lung cancer patients (NSCLC) showed that the TLS-associated B-cell zone could be a site of B cell differentiation into memory B cells and IgA and IgG secreting plasma cells (PC). We therefore hypothesized that these IgA and IgG PC could be involved in the generation of the anti-tumor immune response. We demonstrated that high densities of IgA and IgG PC are associated with increased survival of NSCLC patients. A co-localization between PC and stromal CD8+ T cells was observed in the tumor stroma, strongly suggesting the presence of a crosstalk between these immune cell types which positively influences patient survival. Furthermore, we reported that the combination of high density of PC and stromal CD8+ T cell determines the group of patients with the lowest risk of death. Altogether, this study gives new insights in the role of tumor-infiltrating plasma cells in the tumor microenvironment of NSCLC patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque des thèses électroniques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.