Thèse soutenue

Cinéma-enfance et histoire dans l'Amérique Latine

FR  |  
EN  |  
ES
Auteur / Autrice : Francisco Montaña Ibañez
Direction : Nancy Berthier
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Études romanes espagnoles
Date : Soutenance le 07/03/2018
Etablissement(s) : Sorbonne université en cotutelle avec Universidad nacional de Colombia
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Civilisations, cultures, littératures et sociétés (Paris ; 1992-....)
Partenaire(s) de recherche : Equipe de recherche : Centre de recherches interdisciplinaires sur les mondes ibériques et contemporains (Paris ; 1998-....)
Jury : Président / Présidente : Juan Carlos Arias Herrera
Examinateurs / Examinatrices : Aurelio Horta Mesa, Julie Amiot, Àngel Quintana, Eduardo Russo

Résumé

FR  |  
EN  |  
ES

Dans la production de longs métrages des années 2000 il y a un numéro spécial de films où la figure de l'enfant semble être le chemin à parcourir, restaurer et critiquer le passé traumatique issue des dictatures du Cône Sud et les guerres révolutionnaires des années 60, 70 et 80 du XXe siècle. La présence d'enfants dans ces récits mémoriels a des implications importantes pour la définition des formes narratives à travers lequel le passé est mis à jour. Ce travail établit d'abord un genre poétique qui naît de la présence des enfants au cinéma en trois constellations (l'enfant et de la misère, la sexualité et de l'enfant, et les enfants et le passé) pour, dans une seconde moment, approfondir l'analyse des formes narratives de la troisième constellation. Sa complexité et son intérêt naissent de la multiplicité des opérations narratives qui se trouvent dans ces films dans lesquels l'enfance surgit dans le récit des adultes porte sur un passé nostalgique qui au même temps implique la dénonciation des conditions d'une enfance impossible et de la perte de celle-ci. Mais ces films non seulement doivent convoquer un passé traumatique lié à la fin de l'enfance, ils sont contraints aussi de prendre en compte les règles du cinéma de fiction ce qui donne lieu, dans la négociation, à une poétique (comme émergence dans l'histoire) dont son analyse sera l'objet final de ce travail. Cette poétique, comprise comme un horizon narratif, politique et idéologique, est le résultat de l'analyse fait sur les sept films du corpus qui parlent du passé des dictatures chilienne et argentine et les guerres révolutionnaires de l’Équateur, de la Colombie, du Venezuela, du Nicaragua et du Salvador.