Thèse soutenue

Association des procédés hydrothermal et CVD à courte distance pour l'élaboration de couches minces photovoltaiques à partir d'une source nanostructurée du composé Cu2SnS3

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Mohamed Belaqziz
Direction : Kamal DjessasHassan Chehouani
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Sciences de l’ingénieur
Date : Soutenance le 16/04/2018
Etablissement(s) : Perpignan en cotutelle avec Université Cadi Ayyad (Marrakech, Maroc)
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Énergie environnement (Perpignan ; 1999-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Laboratoire Procédés, matériaux et énergie solaire (Perpignan) - Laboratoire de Procédés, Métrologie et Matériaux pour l’Energie et Environnement (Marrakech)
Jury : Examinateurs / Examinatrices : Sahbi Alaya, Abdesselam Bouloufa, Stefano Grillo, Abdelmajid Almaggoussi
Rapporteurs / Rapporteuses : Sahbi Alaya, Abdesselam Bouloufa

Résumé

FR  |  
EN

Le materiau Cu2SnS3 (CTS) est un semi-conducteur caracterisé par une bande interdite direct et un fort coefficient d'absorption optique dans le domaine du visible. Ces propriétés font de lui un des composes les plus attractifs pour une application photovoltaïque en couches minces. Compare aux technologies concurrentes, le CTS tire ces principaux avantages du nombre et de la nature de ses éléments. Ils sont abondants et non toxiques, une tendance encourageante qui promet de développer une future technologie de photopiles a faible cout et respectueuse de l’environnement. L’objectif de ce travail est de réaliser des dépôts de films minces microstructures de CTS a partir de nanoparticules du même matériau. Pour se faire, un protocole expérimental original a été adopte en associant deux procédés d’élaboration simple : hydrothermal et CVD a courte distance. Cette approche a permis de s’affranchir des procédés conventionnels couteux actuellement employés.