Essais sur la régulation du crowdlending

par Antoine Souchaud

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Christophe Moussu.

Soutenue le 06-11-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de Management Panthéon-Sorbonne (Paris) , en partenariat avec ESCP Europe (école associée) .


  • Résumé

    Cette thèse étudie une surprenante naissance, celle d’un nouveau secteur financier : le financement participatif sous forme de prêt rémunéré, ou crowdlending, apparu en France dans la deuxième décennie du XXIème siècle. En s’appuyant sur des études de cas, sur plus de 100 entretiens de recherche, sur le recueil et l’analyse de documents publics, semi-publics, privés et confidentiels ainsi que sur des observations, cette thèse en six articles place son lecteur en position de se reconnaitre une certaine forme d’intimité avec une grande variété d’acteurs et de problématiques consubstantielles au crowdlending. Il lui est ainsi donné à voir les actions et les interactions des dirigeants des principales plateformes, mais aussi celles des membres de la méta-organisation sectorielle (Financement Participatif France – FPF), de son Collège de l’Ecosystème, de son déontologue, de son éthique en action, des membres du Trésor, de l’ACPR, de l’AMF, de l’Ordre des experts-comptables, celles des banques commerciales, des conseillers politiques, des associations de consommateurs, des emprunteurs et des prêteurs. Il lui est décrit la cohabitation de forces multiples : des tensions concurrentielles entre secteurs et intra-secteurs, des tensions entre co-construction et confrontation d’acteurs de la régulation, des luttes entre business models, des luttes idéologiques, des chocs culturels, des passions contraires d’une intensité parfois romanesque.

  • Titre traduit

    Essays on crowdlending regulation


  • Résumé

    Based on an in-depth qualitative case study of French Crowdfunding, this thesis in six essays analyzes how a shared set of individual ethical values drives self-regulation at the sectoral level through a meta-organization, an association of platforms and members of civil society. This meta-organization then shapes platforms’ practices and seeks to ensure their accountability towards individuals and society thanks to several devices. Our contributions are threefold. First, we provide a more nuanced understanding of the sharing economy’s governance options. We indeed suggest a hybrid governance approach combining public soft regulation, private self-regulation and civil society’s participation. Second, we highlight the collective bricolage, process and devices by which platforms jointly develop and “perform”, i.e. realize, a sectoral ethics, at the meta-organizational level. Lastly, we discuss the distributed responsibility between meta-organization (i.e. sectoral level) and platforms (i.e. organizational level). This thesis also tries to better understand the specificities of market entry in the sharing economy. Our findings show that the development of crowdfunding followed three sequences: 1) a risky entry through a regulatory niche strategy by one competitor to overcome the banking monopoly, 2) a coopetitive strategy among platforms to co-construct a legal framework with the regulator, 3) a late-mover entry through a different regulatory niche strategy partnering with incumbents, that achieves market leadership. We contribute to the literature by identifying regulatory niche strategy and its contingencies, as a specific entry mode in the sharing economy. Our findings have several managerial implications.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.