L'apport des représentations des acteurs associatifs dans une perspective de développement durable

par Mickael Landemaine

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de José Allouche et de Philippe Eynaud.

Soutenue le 08-02-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de Management Panthéon-Sorbonne (Paris) , en partenariat avec Groupe de recherche en gestion des organisations (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Corinne Gendron.

Le jury était composé de José Allouche, Philippe Eynaud, Jean-Louis Laville.

Les rapporteurs étaient Corinne Vercher-Chaptal, Frédérique Déjean.


  • Résumé

    La perspective d’un développement durable, si nous nous référons à l’accentuation de l’ensemble des phénomènes qu’il était supposé endiguer depuis son entrée en scène il y a une quarantaine d’années, semble devoir être à nouveau questionnée. Par la même, ceci nous invite à douter de la capacité des États et des entreprises à répondre seuls aux enjeux qu’il soulève. En ce sens, notre recherche, d’inspiration qualitative et interprétativiste, va s’intéresser à la diffusion récente de cette perspective auprès d’associations non nativement impliquées sur le sujet. Ceci afin d’étudier ce que les représentations et les préconisations de ces acteurs, concernant des enjeux qui dépassent le cadre de leur objet social, sont susceptibles de lui apporter. Nous plaçant dans le cadre des sciences de gestion, nous nous intéresserons dans le même temps aux dispositifs de gestion qui, au sein de ces organisations, exercent une influence sur leurs représentations et, par extension, sur leurs actions. Une double perspective théorique sera mobilisée pour cela. D'un côté, la théorie de la structuration développée par Anthony Giddens, qui nous permettra de conjuguer habilement des aspects à la fois très globaux, propres à des systèmes sociaux, et individuels. De l’autre, les travaux de Boaventura De Sousa Santos qui nous obligeront en permanence à faire un pas de côté par rapport à ce qui apparaît comme prédominant et devoir prédominer.

  • Titre traduit

    The contribution of associative actors in a perspective of sustainable development


  • Résumé

    The perspective of sustainable development – if we refer to the accentuation of the phenomena that it was supposed to contain since its emergence forty years ago – seems to have to be questioned again. Thereby, invite us to doubt about the capability of states and companies to respond alone to the grand challenges it raises. In this sense, our qualitative and interpretative research will focus on the recent diffusion of this perspective among associations which are non-natively involved on the matter. This would serve to study what the representations and recommendations of these actors, concerning issues which go beyond their social purpose, are likely to bring to it. By placing ourselves in the context of management sciences, we will at the same time be interested in the management systems that, within these organizations, have an influence on their representations, and by extension on their actions. A double theoretical perspective will be mobilized to that purpose. On the one hand, the theory of structuration developed by Anthony Giddens, will allow us to skillfully combine aspects that are both very global, specific to social systems, and individual. On the other hand, the work of Boaventura De Sousa Santos, will require us to constantly step aside from what appears predominant and must prevail.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.