Thèse soutenue

Aptitude à la mise en oeuvre de thermoplastiques recyclés et de biopolymère : analyse thermorhéologique de mélanges PP/PE

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Ghinwa El Hajj Sleiman
Direction : Rémi DeterreSofiane BelhabibIsabelle Petit
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Génie des procédés
Date : Soutenance le 25/04/2018
Etablissement(s) : Nantes
Ecole(s) doctorale(s) : Sciences de l'ingénierie et des systèmes (Centrale Nantes)
Partenaire(s) de recherche : COMUE : Université Bretagne Loire (2016-2019)
Laboratoire : Génie des Procédés Environnement – Agroalimentaire (GEPEA) (Saint-Nazaire)
Jury : Président / Présidente : Ahmed Allal
Examinateurs / Examinatrices : Claire Barrès

Mots clés

FR

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

Le présent travail analyse l’effet de la présence de polluants sur le comportement thermo-rhéologique des thermoplastiques recyclés pendant sa mise en oeuvre. Nous avons fait une série d’expériences d’écoulement en utilisant des polymères pollués modèles (mélanges de PP/PE dont on connait la concentration relative). La pression et la température au sein d’écoulement ont été mesurées à l’aide d’un dispositif expérimental développé dans le laboratoire. Les résultats montrent un effet plus visible sur la pression de la présence de PP dilué dans le PE que dans le cas de PE dilué dans le PP. Ces résultats ont été expliqués par les différentes morphologies établies dans l’écoulement. Des modèles numériques ont été développés afin de confirmer les hypothèses faites sur ces morphologies. Pour étudier la sensibilité des grandeurs mesurables, pression et température, vis-à-vis de la fraction volumique de PE, on a développé un modèle analytique. Ce modèle appelé Einstein power law Epl décrit de façon fiable l’évolution de la viscosité du mélange de PP/PE en fonction de la concentration de PE diluée. Concernant le mélange de PP/PE avec une concentration diluée de PP, on a trouvé que le modèle de Lees est le meilleur pour décrire la viscosité de ce mélange.