Thèse soutenue

Contribution à l'élaboration d'un supercondensateur à basse de graphène

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Florian Avril
Direction : Alain FoucaranBéatrice Sala
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Électronique
Date : Soutenance le 26/11/2018
Etablissement(s) : Montpellier
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Information, Structures, Systèmes (Montpellier ; 2015-....)
Partenaire(s) de recherche : Laboratoire : Institut d'électronique et des systèmes (Montpellier)
Jury : Président / Présidente : Jean-Louis Bantignies
Examinateurs / Examinatrices : Alain Foucaran, Béatrice Sala, Jean-Louis Bantignies, Hubert Perrot, François Tran-Van, Alain Pailleret, Yvan Cuminal
Rapporteurs / Rapporteuses : Hubert Perrot, François Tran-Van

Mots clés

FR  |  
EN

Mots clés contrôlés

Résumé

FR  |  
EN

L'utilisation de l'énergie des micro-sources de production d'électricité est un concept prometteur qui consiste à récolter des sources d'énergie faible et diffuse présent dans notre environnement pour l’alimentation de systèmes autonomes. Le nombre en croissance de nouveaux appareils miniaturisés et communicants dans les domaines civils et militaires devrait accentuer le phénomène de dépendance énergétique et ouvre de nouveaux marché. Parmi les éventuelles sources d’énergies renouvelables, l’énergie solaire est la source la plus prometteuse car elle est potentiellement la plus puissante et la mieux répartie. Le développement de ces systèmes de récupération des micro-sources d’énergie passe par de faibles coûts avec substrat souple (papier,polymère) et des matériaux facilement exploitables. Après la récupération de l’énergie, il est nécessaire pour les systèmes autonomes de stocker l'électricité.Dans cet objectif, les supercondensateurs sont les candidats idéaux. En effet, Le principal avantage des supercondensateurs par rapport aux batteries est leur haute densité de puissance (la collecte rapide de l’énergie) ainsi qu'une longue durée de vie. La thèse concerne donc la fabrication d’un supercondensateur et in fine le couplage avec une cellule solaire. Les travaux concernent spécifiquement l’étude de l'oxyde de graphène (GO) synthétisé par la méthode Hummers et Marcano, de sa réduction en oxyde de graphène réduit (RGO) par les voies chimique et électrochimique et de réalisation du supercondensateur. Dans ce projet, les propriétés de l'oxyde de graphène réduit (RGO) seront optimisées lors de l'étape de réduction et le matériau sera mis en forme dans une structure sandwich (RGO/ électrolyte /RGO) ou interdigité Mots clés: Graphène,supercondensateur, oxyde de graphène, micro-source d'énergie