Thèse soutenue

Les cathédrales et la mort en Provence (XIIe - XIVe siècle)

FR  |  
EN
Auteur / Autrice : Anne Chiama
Direction : Thierry Pécout
Type : Thèse de doctorat
Discipline(s) : Histoire du Moyen-Age
Date : Soutenance le 19/11/2018
Etablissement(s) : Lyon
Ecole(s) doctorale(s) : École doctorale Sciences sociales (Lyon)
Partenaire(s) de recherche : etablissemeny opérateur d'inscription : Université Jean Monnet (Saint-Étienne ; 1969-....)
Laboratoire : LEM Laboratoire d’études sur les Monothéismes (Paris ; 1998-....)
Jury : Président / Présidente : Michel Lauwers
Examinateurs / Examinatrices : Thierry Pécout, Anne Massoni, Cristina Andenna, Hermínia Vasconcelos Vilar, Jean-Loup Lemaitre
Rapporteurs / Rapporteuses : Anne Massoni

Résumé

FR  |  
EN

Mis en valeur dans de nombreuses études durant le XXe siècle, les liens entre l’Église et la mort sont étudiés ici dans le contexte des 22 diocèses provençaux des XIIe, XIIIe et XIVe siècles. Grâce à une documentation abondante et variée émanant essentiellement des chapitres cathédraux, il est possible d’envisager la mort comme un cadre aux relations entre les clercs des cathédrales et les sociétés urbaines. Perspective commune à tous, la mort permet aux clercs de construire des discours participant de l’encadrement chrétien des sociétés, exprimés de diverses manières, dans des modèles de bonne mort ou la liturgie funéraire. La mort est aussi l’occasion d’établir des relations spirituelles et matérielles avec une large communauté laïque et ecclésiastique, en particulier dans le cadre de la pratique des anniversaires. Elle est un événement propice à l’insertion des prélats, des chanoines et des clercs séculiers dans le paysage politique et économique des comtés de Provence et de Forcalquier. Elle est, enfin, une clé de lecture permettant à l’historien de comprendre comment s’organise l’Ecclesia provençale durant trois siècles marqués par d’importantes évolutions géopolitiques et économiques. Cette étude propose une lecture thanatologique de l’histoire des cathédrales provençales dans le but d’en élargir les perspectives et de poser un nouveau regard sur les clercs qui les desservent.