Première guerre mondiale, panislamisme et nationalisme tunisien : parcours de figures tunisiennes en Allemagne au début du 20ème siècle

par Iman Hajji

Thèse de doctorat en Linguistique, Littérature et civilisation Arabes

Sous la direction de Mohamed-Chérif Ferjani.

Soutenue le 15-12-2018

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Triangle, action, discours, pensée politique et économique (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Raǧā Bin Salāmat͏̈.

Le jury était composé de Makram Abbès.

Les rapporteurs étaient Dominique Avon, Odile Moreau.


  • Résumé

    Cette thèse est consacrée à cinq figures du mouvement national tunisien du début du 20ème siècle qui ont toutes été liées à l’Empire allemand et, directement ou indirectement, à sa politique d’incitation à l’insurrection dans les pays musulmans : Salih al-Sharif al-Tunisi, Muhammad al-Khidr Husayn (about 1873-1958), Ali Bach Hamba (1876-1918), Muhammad BachHamba (1881-1920) et Muhammad Ali al-Hammi (env. 1890-1928).L’objectif de cette recherche est de contribuer aux travaux qui commencent à s’intéresser à cette période aussi bien en Allemagne qu’en Tunisie pour combler un manque certain. Nous nous proposons pour cela d’essayer de voir dans quelle mesure le séjour en Allemagne des figures de l’élite tunisienne précitées, avant et après la Première Guerre mondiale, a pesé sur leur approche. En effet, notre projet vise à recenser les écrits et actions de ces figures peu connues et à analyser leurs discours pour montrer les spécificités qui les distinguent des autres penseurs qui vivaient en France ou ailleurs. Les figures, que nous avons choisies d’étudier, font partie de ces personnages négligés par la recherche scientifique au mépris de l’importance de leurs théories politiques, religieuses, philosophiques, aussi bien en Tunisie qu’en France, voire en Allemagne où ils ont vécu. Malgré le peu d’informations disponibles au sujet de ces personnages, nous avons retrouvé assez d’éléments qui attestent de l’importance du rôle qu’ils ont joué pour faire connaître et défendre la cause de leur pays.Leur lien avec l’Allemagne leur a permis d’avoir des échanges avec des penseurs et des acteurs allemands, que ce soit dans le cadre de leurs études en Allemagne ou dans les relations de collaborations officielles que certains d’entre eux ont eues avec les autorités allemandes, notamment durant la Première Guerre mondiale.Dans ce contexte, le panislamisme est un concept tout aussi important, car il constitue le deuxième fil conducteur de ce travail. Né du besoin d’une unité politique des musulmans et de la libération de la domination étrangère, il s’agit d’un courant anti-impérialiste, mais aussi antinationaliste. En étudiant les intérêts communs qui ont prévalu entre Tunisiens etAllemands et en étudiant les parcours des figures précitées ainsi que leur pensée, nous montrons comment le panislamisme antinationaliste et le nationalisme tunisien ont pu aller de pair.

  • Titre traduit

    First World War, pan-Islamism and Tunisian nationalism : tunisian figures in Germany at the beginning of the 20th century


  • Résumé

    This thesis is devoted to five figures of the Tunisian national movement of the early 20th century, all of whom were linked to the German Empire and, directly or indirectly, to its policy of inciting insurrection in Muslim countries: Salih al-Sharif al-Tunisi, Muhammad al-Khidr Husayn (env. 1873-1958), Ali Bach Hamba (1876-1918), Muhammad Bach Hamba (1881-1920) et Muhammad Ali al-Hammi (about 1890-1928).The objective of this research is to contribute to the work that is beginning to focus on this period in both Germany and Tunisia to fill a clear gap. To this end, we propose to try to see to what extent the stay in Germany of the above-mentioned Tunisian elite figures, before and after the First World War, had an impact on their approach. Indeed, our project aims toidentify the writings and actions of these little-known figures and to analyse their discourses to show the specificities that distinguish them from other thinkers who lived in France or elsewhere. The figures, which we have chosen to study, are among those characters neglected by scientific research in disregard of the importance of their political, religious andphilosophical theories, both in Tunisia and in France, and even in Germany where they have lived. Despite the limited information available about these characters, we have found enough evidence to attest to the importance of the role they have played in promoting and defending their country's cause. Their link with Germany has allowed them to interact with German thinkers and actors, both in the context of their studies in Germany and in the context of the official collaborative relationships that some of them had with the German authorities, particularly during the First World War.In this context, pan-Islamism is an equally important concept, as it is the second guiding principle of this work. Born of the need for a political unity of Muslims and the liberation from foreign domination, it is an anti-imperialist, but also anti-nationalist current. By studying the common interests that prevailed between Tunisians and Germans and by studying thepaths of the above-mentioned figures and their thinking, we show how anti-nationalist panIslamism and Tunisian nationalism could go hand in hand.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.